Elisabeth II a le cœur lourd. Depuis le décès du Prince Philip, elle accepte de se déplacer que dans de rares occasions. Ce jour-là, elle n’a pas le choix. Mais a-t-elle pensé à toutes les conséquences ? Visiblement, pas assez !nous fait le point sur cette triste journée pour la reine d’Angleterre !

Le prince Philip n’est plus là auprès d’Elisabeth II. Déboussolée, cette dernière apparait plus fragile que jamais. Quel triste spectacle !

SOS Elisabeth II en danger

Mariés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le prince Philip et Elisabeth II ont vécu tellement de choses ensemble. D’ailleurs, en parlant d’anniversaire, le peuple britannique était fier d’avoir à sa tête un monarque aussi classe. Ce n’est qu’en regardant ses papiers qu’on réalise qu’il est mort quelques semaines avant d’atteindre les 100 ans. Quelle tristesse pour la reine. Depuis les funérailles, tout le monde guette la moindre apparition publique. Avec le protocole sanitaire, les sorties se font rares voir inexistantes. Quelque part, nous imagine que cela l’arrange puisqu’elle n’a vraiment pas le moral. Or, il y a quelques jours, elle doit se résoudre à prendre le chemin du Parlement. Et là, hors de question de se réfugier derrière la visioconférence.

Une apparition qui en dit long

C’est un grand jour pour les parlementaires anglais puisque c’est la rentrée. Pandémie oblige, au niveau calendrier, c’est un peu compliqué. Or, ce qui ne change pas, c’est le discours d’ouverture de la reine Elisabeth II. Situé en plein cœur de Londres, et plus spécifiquement au Palais de Westminster, on l’attend de pied ferme sur place. Heureusement, soucieux de soutenir dans ses moindres faits et gestes, le prince Charles et sa bru Camilla Parker-Bowles la surveillent comme le lait sur le feu.

nous le sait. Le protocole imposé par la monarchie est strict. Gare à celui ou celle qui ne respecterait pas les règles. Pour certains, l’étiquette est désuète. Pour d’autres, il s’agit d’un cadre qui les rassure. Or, cette fois, tout le monde va être d’accord pour dire que tout ne s’est pas passé comme prévu ! Visiblement chamboulée, la reine Elisabeth II a-t-elle senti quelque chose ?

Ce détail qui ne trompe personne

Le carrosse qui mène Elisabeth II au Parlement est vide. Le regard dans le vide, la mère du Prince Charles semble totalement absente. Une fois sur place, elle se dirige comme un robot vers son trône. Sauf que panique à bord, où est passé celui du prince Philip ?

Aussi, une fois son discours commencé, les parlementaires ont les yeux rivés sur elle. Certains journalistes iront jusqu’à guetter le moindre signe de faiblesse de sa part. Mais c’est mal la connaître puisqu’elle ne laissera rien paraître ! Elle tient à remplir la mission qui lui a été assignée, histoire de ne pas susciter la polémique. La venue de son petit-fils Harry a fait suffisamment de dégâts !

Un protocole sanitaire qui remet tout en question !

Avec la maladie du prince Philip, c’est Charles qui assuré l’intérim. Sauf que cette fois-ci, c’est impossible. Le risque d’une reprise de la pandémie est encore trop fort pour se permettre un énième remplacement de ce genre. Cependant, cette image d’une reine fragile et de ce trône va longtemps hanter les esprits. Le siège parait soudainement trop grand pour elle.

Heureusement, toujours dans l’ombre d’Elisabeth II, il est prêt à intervenir si nécessaire. Assis à côté de sa chère et tendre Camilla Parker-Bowles, son cœur brisé saigne. Comme toujours, l’adage telle mère, tel fils correspond parfaitement. Dignes jusqu’au bout, ils ne veulent surtout pas attirer la pitié des concitoyens. Même s’ils sont à jamais reconnaissants des témoignages d’affection reçus, ils affrontent cette nouvelle épreuve la tête haute. La vie continue ! Soudés dans la douleur, les voir main dans la main a fortement ému les Anglais. Comment cela va-t-il passer quand la pandémie va s’atténuer ? Va-t-il pouvoir regagner le trône de feu prince Philip ? Le mystère reste entier ! Comptez sur nous pour suivre cette histoire avec toute l’attention qu’elle mérite !