Assistant dans plusieurs grands films, Julien Zidi est décédé de dimanche 9 mai. Voici les circonstances du drame.

Ce dimanche 9 mai, le fils du réalisateur Claude Zidi, Julien, est décédé. Sa disparition a été annoncée par la société de production Skypic avec laquelle il collaborait. La rédaction d’nous va vous dire de quoi est mort Julien Zidi exactement.

La mort de Julien Zidi dans un accident de moto

Le monde du cinéma français pleure la mort de Julien Zidi, fils de Claude Zidi. Une information révélée par la société de production Skypic lundi 10 mai 2021 sur les réseaux sociaux : “Triste nouvelle ce matin avec le décès tragique de Julien Zidi, réalisateur connu pour ses nombreuses séries TV policières. Nous avions collaboré avec lui à plusieurs reprises en 2020 (…) Toutes nos condoléances à la famille”. Quelques heures plus tard, on apprenait les causes exactes grâce à nos confrères de PurePeople. En effet, ces derniers nous expliquent que le réalisateur serait mort à la suite d’un violent accident de moto survenu en Espagne.

Tout comme son père, célèbre pour les films des Charlots, mais aussi L’aile ou la cuisse, Les sous-doués, Les Ripoux ou encore Astérix et Obélix contre César, Julien Zidi était un passionné du septième art. D’ailleurs, comme ses frères et sœurs, il avait choisi de suivre les traces de son père en se lançant à son tour dans le milieu de l’audiovisuel. Ce que la rédaction d’nous peut vous dire, c’est qu’il a mis en scène de nombreux épisodes de célèbres séries françaises. On peut notamment citer RIS police scientifique, Section de recherches ou encore Alice Nevers sur TF1, Chérif et On va s’aimer un peu beaucoup sur France 2.

Il avait suivi les traces de son père, Claude Zidi

Julien Zidi, est l’un des six enfants de Claude Zidi. Il suit très vite la carrière de son père. En effet, il débute à ses côté en tant que stagiaire-réalisateur sur le long-métrage, Profil Bas, en 1993. Dans les années qui suivent, il continue sa carrière et devient premier assistant réalisateur sur plusieurs téléfilms et série : La Crime, Femme de loi, Le Grand Patron, Fête de famille, et également pour le cinéma : Antilles-sur-Seine, La Boîte, Super Ripoux, Le Marsupilami…

Depuis 1993, où il a pu découvrir le métier, Julien Zidi n’avait pas cessé de travailler dans cette voie. Dans une récente interview, il avait même expliqué pourquoi il avait fait ce choix :”Je suis issu d’une famille qui vient de ce milieu-là. J’ai toujours observé ça avec un peu de curiosité sans forcément l’envie de faire la même chose. Mais un jour, j’ai fait un premier stage dans ce milieu et au cours de celui-ci, j’ai découvert un métier que je trouvais extrêmement agréable”. Finalement, il n’aura pas eu le temps de montrer ce qu’il savait faire pour le cinéma.

Une pluie d’hommage pour Julien Zidi

Suite à l’annonce de sa mort, de nombreuses personnes ont pris le temps de lui rendre un hommage. Ainsi, la comédienne Marine Delterme, l’une de ses amies proches, a écrit qu’elle était très triste d’apprendre que son ami était mort : “Mon Juju, t’es parti? C’est pas une de tes blagues? Je suis tellement triste, tellement triste. Je pense à ta famille et à tous ceux qui t’aimaient“. Alexandre Brasseur, lui aussi, s’est fendu d’un message. Il explique qu’il a pu vivre 17 ans à ses côtés : “17 ans d’amitié, de travail et de joie. Je t’aime mon Julien, je pense à toi, je pense aux tiens”.

L’animatrice Alessandra Sublet y a également été de son petit mot en direction de son ami Julien Zidi. La jeune femme laisse un message très émouvant : “Mon coca connard… Je déteste tant les #RIP sur les réseaux sociaux… Mais là c’est différent. Il faut que les gens sachent à quel point tu étais un mec merveilleux, doux, gentil, talentueux et si aimant. Comme la vie est folle et parfois tellement injuste. Je pense fort à tes enfants, ta famille”. Nous aussi à la rédaction d’nous, on a une petite pensée pour la famille de Julien Zidi.