Etienne Mougeotte a révélé cette habitude qu’avait Jean-Pierre Pernaut et qui l’énervait vraiment beaucoup.

Jean-Pierre Pernaut: Etienne Mougeotte, l’ex numéro 2 de TF1, vient de publier Pouvoirs (aux Editions Calmann-Lévy), un livre dans lequel il revient sur son parcours. Mais ce n’est pas tout, il a fait des révélations sur le comportement de Jean-Pierre Pernaut. La rédaction d’nous va vous expliquer ce qu’il ne supportait pas chez le présentateur.

Jean-Pierre Pernaut, un talent un peu énervant

C’est peu dire qu’Etienne Mougeotte est une encyclopédie. L’ancien vice-président du groupe TF1 et directeur d’antenne de la chaîne privée de 1987 à 2007, a dévoilé il y a quelques semaines, son autobiographie intitulée “Pouvoirs”. Dans celle-ci, on apprend beaucoup de choses sur les personnalités de plusieurs présentateurs télé. Ainsi, dans l’ouvrage, on peut lire des anecdotes sur Jean-Pierre Pernaut. L’homme de 80 ans, a notamment révélé ce qu’il lui avait dit le jour de sa nomination en février 1988 : “Je sais que tu es picard, que tu habites Amiens et que tu t’intéresses à la vie des gens. Si tu réussis, tu seras peut-être encore là dans vingt-cinq ans”.

Et bien, il a eu le nez creux puisque Jean-Pierre Pernaut présentera pendant plus de trente ans, le JT de 13 heures. Dans l’ouvrage, Etienne Mougeotte est aussi très dithyrambique avec celui qui est désormais sur LCI. En effet, il a eu le droit à des compliments comme : “excellente vision de l’information populaire et provinciale”. Mais s’il est très bon dans son métier, il a également une chose qui agace tout le monde. JPP est notamment défini comme le journaliste “le plus compliqué” de la chaîne : “Lorsque je lui fais une remarque ou une critique, il se justifie tout le temps”.

Bientôt de retour à l’antenne à 13h

Malgré son départ du JT de 13 h de TF1, Jean-Pierre Pernaut ne compte pas profiter de sa retraite loin des médias. Depuis ce lundi 10 mai, le journaliste se lance dans une toute nouvelle expérience puisqu’il n’a jamais fait de radio. D’après ce que la rédaction d’nous sait, c’est que Jean-Pierre Pernaut tient une petite pastille sur les ondes de Nostalgie. En effet, pour célébrer ses trente-trois ans passés sur TF1, il tient une chronique à la radio. D’ailleurs, Xavier Laissus Pasqualini, le directeur de la radio, a expliqué ce qu’il allait faire pendant plusieurs semaines :”Il nous confiera chaque jour des anecdotes et des souvenirs de cette période”.

Pour le moment, cette pige sera sur les ondes jusqu’au 2 juin prochain. Du côté de la radio, on scrutera les retours des auditeurs. S’ils sont positifs, elle pourrait renouveler cette pastille, avec Jean-Pierre Pernaut ou avec un autre invité. En tout cas le directeur de la radio ne ferme aucune porte : “Nous sommes très ouverts aux personnes bienveillantes. Et l’expérience que l’on s’apprête à vivre avec Jean-Pierre va nous apporter beaucoup, ainsi qu’à nos auditeurs”.

Jean-Pierre Pernaut: Une version plus moderne de Combien ça coûte ?

Si Jean-Pierre Pernaut fait ses premiers pas à la radio, il ne fourmille pas d’idées. Ainsi, alors qu’on peut le retrouver chaque samedi à l’écran pour “Jean-Pierre et vous“, le journaliste a fait une annonce sur son compte Twitter. On apprend donc que sa nouvelle émission aura le droit à une nouvelle formule. En effet, LCI diffusera à 13h30 une version consacrée à l’argent. Sur les réseaux sociaux, celui qui a pris sa retraite du JT de TF1 a souhaité donner de l’eau à la bouche de ses abonnés. Il évoque notamment les sujets qui seront traités :“le maquis des organismes de santé, le gaspi des ralentisseurs, la guerre des contrats de gaz, quelques maisons de rêve, les arnaques au bitcoin, nos premières dépenses après le confinement, etc…”.

On comprend donc à demi-mot que c’est une version améliorée de Combien ça coûte. Une émission qu’il présentait sur TF1 dans les années 2000 et qui a été diffusée pendant 19 ans. D’ailleurs, cette annonce n’étonne personne puisque ce n’est pas la première fois que Jean-Pierre Pernaut évoque le retour de son ancienne émission. En effet, en 2017, il avait déjà tenté le coup sur TF1 : “Je vais essayer de convaincre les directeurs de programmes de TF1 que c’est une émission qui devrait revenir, en tout cas son état d’esprit. Je serais toujours partant si quelqu’un, un jour, voulait le recréer de façon un peu plus moderne”. Et bien, ce jour est arrivé.