Après les accusations de Satine, le 8 mars dernier, c’est le public qui s’en prend désormais au célèbre télécrochet.

En découvrant les quatre finalistes de The Voice, une partie des téléspectateurs ont dénoncé une tricherie de la part de TF1. Ce n’est pas sans rappeler les accusations de Satine du 8 mars dernier. Sur le plateau de TPMP, l’ancienne candidate de The Voice Kids avait elle-même déclaré que les règles du jeu n’étaient pas respectées.

“Ils sont complètement briefés”

“C’est vrai et c’est triste à dire, mais les jurés sont complètement prévenus du moment où ils doivent se retourner. Quelques mois avant que je passe aux auditons à l’aveugle, ils m’avaient appelé. Et m’avaient demandé quel juré j’aurais préféré avoir. J’ai dit Patrick Fiori. Qui s’est retourné, au dernier moment d’ailleurs ? Patrick Fiori. Ils sont complètement briefés”, avait-elle en effet lâché.

Elle avait d’ailleurs donné un exemple pour étayer ses dires : “C’est pour ça que Florent Pagny… Je pense qu’il a été prévenu par la prod du fait qu’il ne devait justement pas se retourner. Et je pense qu’il avait juste les boules que personne ne se soit retourné”, avait-elle ensuite avancé.

D’après elle encore, le trucage des battles de l’émission serait assez évident. Elle raconte pour se faire une seconde anecdote. “Le prompteur de Nikos (Aliagas) avait bugué. Et elle a lu “Merci à Tatata d’avoir participé à l’émission” avant qu’elle chante. Du coup, elle a chanté tout le long en sachant qu’elle allait perdre. Et à la fin, elle a perdu”.

The Voice: “Qui va raconter une bêtise pareille”

A la suite de son témoignage dans TPMP, nos confrères de Télé-Loisirs.fr avaient contacté Florent Pagny. “Je ne sais pas qui va raconter une bêtise pareille, mais c’est forcément quelqu’un qui ne connaît rien à l’émission“, avait-il répondu. “La prod a toujours eu le même positionnement. Ils ne nous parlent jamais des talents précisément. Dans d’autres pays, ils parlaient de donner des oreillettes aux coachs, de leur mettre des prompteurs, et j’ai toujours dit à la prod’ sans même qu’on ne nous le propose : “ça, chez nous, jamais de la vie !”” avait-il ajouté en rigolant.

“Le jeu est tellement agréable qu’on ne peut pas partir dans ce genre de choses-là. Si on veut que ça marche, et que ça soit puissant, il faut toujours être honnête et sincère. Donc vous imaginez bien que ça ne peut pas être conduit par une production…“, avait-il poursuivi.

“Si on m’avait demandé ce genre de choses, ils n’auraient pas eu le temps de finir leur phrase que je serai déjà parti ! Tout le monde le sait : pour moi le plus important c’est les talents, il faut qu’eux soient au niveau. Si on veut que les coachs soient là, et s’expriment de la bonne manière et avec les bons sentiments, on ne doit avoir que les meilleurs sur scène. Et c’est ce que fait la production depuis 10 ans…“, avait-il ainsi conclu.

“Si j’aime pas sa prestation, qu’est-ce que je fais ?”

Même son de cloche du côté de Marc Lavoine. “J’ai 58 balais ! Et Trintignant m’avait dit “à partir de 50 ans t’es pas obligé d’enlever ta chemise à l’écran !”” avait-il commencé par dire. “Il m’est arrivé de quitter des plateaux parce qu’il s’y passait des choses qui ne me convenaient pas. Donc non, on n’aurait pas accepté, que ce soit Florent, Vianney, Amel, Obispo ou moi, bref tous ces coachs qui sont passés par The Voice, une règle qui nous interdise la moindre liberté artistique par rapport à nos choix de cœur.”

Et d’expliquer : “Après il a pu y avoir des influences par les réseaux sociaux au moment des directs. Parce que parfois ils mettent tellement quelqu’un en valeur qu’on se dit “merde, si j’aime pas sa prestation, qu’est-ce que je fais ?” on se demande encore plus si on a raison ou non. Mais c’est tout, c’est normal. », avait-il ainsi expliqué aux journalistes de Télé-Loisirs.fr.

“On n’est pas bipés, on n’a pas d’oreillette”

“C’est primordial de rester nous, avec notre goût à nous, et si on fait une connerie on l’assume, on assume nos choix. On n’est pas bipés, on n’a pas d’oreillette, on ne nous dit pas “vas-y fais ça”, non ! Et puis rappelons qu’on est choisis, nous, au moment des auditions à l’aveugle, pas l’inverse… Tout ça est absurde !“, avait-il ainsi tenu à insister.

Aujourd’hui, ce sont les internautes qui parlent à nouveau de tricherie. A la suite de la sélection des finalistes, nombreux sont ceux à évoquer cette hypothèse sur Twitter. Nous avons sélectionné pour vous quelques-uns des commentaires les plus explicites sur le sujet. Et vous, qu’en pensez-vous ?