Le 8 mai dernier, de nombreuses personnalités de la radio : Jean-Jacques Bourdin, Pascale Clarke ou Marc-Olivier Fogiel étaient reçues sur le plateau de On est en direct pour fêter les 100 ans de la radio. Julien Courbet était aussi là. Et il a évoqué le jour où il s’est fait renvoyer de RMC… à cause de Bernard Tapie. nous vous donne tous les détails.

Dans l’émission « On est en direct », le 8 mai dernier, Laurent Ruquier et ses multiples invités fêtaient les 100 ans de la radio. Le présentateur de France 2 avait rassemblé sur le plateau de nombreuses personnalités de la radio telles que Pascale Clarke, Jean-Jacques Bourdin ou Marc-Olivier Fogiel.

Un beau plateau pour fêter les 100 ans de la radio

Les différents invités de l’émission ont partagé de nombreux souvenirs. Par exemple, Christian Morin s’est souvenu son passage à RMC, entre 1987 et 1992, après son éviction d’Europe 1. « J’ai vu un jeune homme qui arrivait de Bordeaux, c’est Julien Courbet », a-t-il dit. « Je ne suis pas resté très longtemps », a précisé Julien Courbet, avant de dire qu’il s’était fait écarter de RMC à cause des pressions exercées par Bernard Tapie.

« Je me suis fait virer au bout de trois semaines, par Yves Mourousi », a indiqué le présentateur vedette de M6. De quoi étonné Laurent Ruquier : « Yves Mourousi vous a viré ? Faut vraiment que vous ayez fait une chose terrible. » Ainsi, Yves Mourousi était réputé pour être assez sympa avec ses collaborateurs. « Lorsque j’étais à France Inter – j’ai passé 9 années à Inter – et à un moment donné, Yves Mourousi a été candidat à la présidence de Radio France et je souhaitais qu’il soit à la présidence de Radio France car je me disais « on va pouvoir faire tout et n’importe quoi ». Eh bien, non alors ? », a dit Laurent Ruquier.

Julien Courbet, écarté sans ménagement !

Julien Courbet a expliqué : « Yves Mourousi m’a dit : “Je te donne les clés de l’émission, tu peux faire ce que tu veux.” Et il se trouve qu’un midi je vais manger avec des journalistes de RMC et ils me disent ce qu’il se passe dans le club de l’Olympique de Marseille, qu’un tel a couché avec la femme d’un tel… ».

Des confidences qui l’ont vraiment intéressé. « Une demi-heure après, je suis aux commandes de mon émission et je fais un journal des transferts où j’imagine que comme la femme de tel joueur est libre à Lille, celui de Saint-Etienne va pouvoir venir… ». Ce qui a beaucoup déplu à Bernard Tapie. « La légende – mais je n’ai jamais pu en être sûr – dit que Bernard Tapie a écouté l’émission et a appelé les dirigeants de la chaîne et on est venu me voir à la fin de l’émission ».

Julien Courbet poursuit son récit « Je suis monté, le chèque était déjà prêt : “Tenez, c’est votre solde de tout compte, vous partez tout de suite ». Pascal Praud, présent sur le plateau a rebondi « Ce n’est pas le genre de Bernard Tapie » alors que Marc-Olivier-Fogiel a dit que ce n’était pas le style d’Yves Mourousi. Julien Courbet ne connaîtra probablement jamais la bonne version. Laurent Ruquier a une hypothèse : « Vous deviez être très mauvais, lorsqu’on est très bon on ne se fait pas virer », a-t-il rigolé.

Julien Courbet, une star du PAF

Heureusement, cette éviction n’a pas empêché Julien Courbet de faire une belle carrière dans les médias. L’homme est né en 1965 à Bordeaux. Il passe sa jeunesse dans la banlieue de Bordeaux. Elève turbulent à l’école, il continue sa scolarité à l’IUT de Bordeaux.

En 1985, il fait ses premiers pas d’animateur radio. Durant sept ans, il est animateur sur plusieurs radios comme NRJ, Fun Radio et sur France 3 Aquitaine. De plus, Julien Courbet envoie des cassettes à Jacques Martin. Ce dernier, le prend dans son émission Ainsi font, font, font en 1992. Il apprend le métier auprès et se fait vite remarquer par Gérard Louvin.

En 1993, il débarque sur TF1, comme chroniqueur sur Sacrée Soirée, puis présentateur de Pourquoi pas vous ? Avec la présentation de Sans aucun doute, à partir de 1994, le présentateur devient rapidement une des vedettes de TF1. L’émission enregistre de grosses d’audience. Il travaille aussi sur RTL.

En 2008, Julien Courbet intègre France 2 avec Service Maximum. A partir de 2011, il présente Seriez-vous un bon expert ? Il sera ensuite licencié par France 2. Il arrive en 2013 sur la TNT, et reprend Sans aucun doute en quotidienne sur TMC. En 2014, il fait son retour sur D8, et présente le jeu Le maillon faible. Cyril Hanouna lui propose de rejoindre Touche pas à mon poste !