Diam’s est la marraine d’une association à visée humanitaire. L’ancienne star du rap vient en aide aux plus démunis, la preuve en images !

Diam’s quitte le monde du rap trop tôt pour ses fans, presque trop tard pour elle. En effet, son retrait de la scène lui a été salvateur bien qu’il attriste son public. Depuis, elle est fière de son parcours et de s’être retrouvée, enfin en paix avec elle-même. Ce n’est pas un secret, c’est dans la religion musulmane que Diam’s s’épanouit à présent. Distante des réseaux sociaux et de la notoriété, elle trouve le bonheur dans son rôle de mère, d’épouse, de croyante, mais aussi à travers des actions humanitaires. Ce 5 mai, elle revient sur les réseaux sociaux pour mettre en lumière le travail d’une association dont elle est la fondatrice, Big Up Project.nous vous raconte tout !

Diam’s fonde une association et continue de s’y consacrer malgré son retrait de la scène musicale

Diam’s avait disparu pour son public. Rares sont ceux qui la suivent sur les réseaux sociaux et qui sont au courant de la suite de son aventure. En effet, ce ne sont que 240 000 personnes qui sont abonnés à son compte Instagram. Pourtant, si ce chiffre reflétait l’amour que le public lui porte, il atteindrait des sommets. Malgré tout, elle n’est que peu présente en ligne et ne cherche pas forcément à faire grandir sa communauté de fans. Diam’s n’a plus besoin d’entretenir sa notoriété ou son image. Elle se contente de faire ce qui est en accord avec ses valeurs et avec ses principes.

Ainsi, si au passage elle peut apporter du réconfort ou inspirer quelques internautes, c’est déjà une grande chose. Car en dehors des réseaux sociaux et de sa carrière d’artiste, la vie continue. Et Diam’s fait en sorte de faire don de sa personne pour divers projets qui lui tiennent à cœur. En effet, elle fait en sorte de développer des projets qui ont un impact concret dans la vie de tous. Elle est présidente d’une agence de voyage qui conduit des pèlerins à la Mecque, elle est aussi directrice d’une entreprise de design pour la construction de maisons au Maroc, et enfin, elle est fondatrice d’une association qui vient en aide aux plus démunis. C’est cette association, Big Up Project, que Mélanie met en lumière sur son compte Instagram ce 5 mai, et dont nous va vous parler aujourd’hui.

En quête du bonheur et l’ayant enfin trouvé, elle travaille donc à le conserver. Et cela passe alors par des actions désintéressées envers les personnes dans le besoin. Avec Big Up Project, Diam’s permet à tous de faire des dons. Ces dons sont utilisés pour offrir à manger à ceux qui n’ont pas les moyens de se nourrir convenablement. Ou encore, pour leur apporter des produits de première nécessité, souvent négligés afin de pouvoir manger.

Une mission humanitaire qui donne un sens à la vie de l’ancienne star du rap

Dans sa conception de la vie, Diam’s estime qu’il est nécessaire de tendre la main à son prochain. Et bien qu’elle ne soit pas une adepte des réseaux sociaux, il lui semblait important de donner de la visibilité aux actions de son association. En effet, les dons sont utiles et il est essentiel que les donateurs le sachent afin que les projets puissent continuer. C’est donc en direction “des enfants de l’Atlas” que le convoi se déplaçait ce 5 mai.

Des montagnes de produits de première nécessité ont pu être acheminées jusqu’aux personnes qui en ont besoin grâce aux dons. Diam’s a souhaité montrer que tout ceci n’aurait pas été possible sans la solidarité de tous.

nous ne saurait que vous encourager à rejoindre des réseaux d’entraide pour les personnes dans le besoin. En effet, les associations manquent toujours de volontaires, de dons et malheureusement, les personnes dans le besoin sont de plus en plus nombreuses depuis le début de la pandémie.

En rejoignant le projet de Diam’s ou un autre, vous permettez à des famille de retrouver de la dignité. La solidarité est plus que jamais vitale par les temps qui courent. Cela explique peut-être que Diam’s ait jugé nécessaire de sortir de sa réserve. En effet, elle ne le fait pas en mettant la lumière sur elle ou sur ce qu’elle devient. Elle fait en sorte d’agir pour une cause noble et rappelle ainsi que tous les dons sont utiles, même les plus petits. Car c’est en les mettant tous bout à bout que de grandes choses se concrétisent. Et comme elle le montre dans ces images, au bout de la chaîne solidaire, ce sont des enfants qui peuvent retrouver le sourire.