Le couvre-feu oblige les Français à avoir un motif valable et exceptionnel pour se trouver dehors entre 19h et 6h. Heureusement, la date d’un couvre-feu à 21h approche ! Découvrez le calendrier du déconfinement.

Le couvre-feu sera bientôt de l’histoire ancienne si tout se passe comme prévu. En effet, mieux vaut garder dans un coin de la tête que le calendrier prévu devra s’adapter aux évolutions de la crise sanitaire. Si le taux de contamination remonte et que les hôpitaux ne peuvent plus tenir la cadence, il faudra revoir ses attentes à la baisse. Mais en attendant, tout semble en bonne voie pour que ce calendrier se tienne jusqu’au bout. Les Français peuvent donc espérer qu’au 30 juin, plus rien ne vienne entraver leurs libertés. Quoi qu’il faudra tout de même porter le masque autant que possible et respecter les gestes barrières, évidemment. Autre exception, les discothèques sont les grandes oubliées de ce plan de déconfinement en plusieurs étapes. nous vous dit tout !

Le couvre-feu repoussé sera le premier pas vers l’allégement des mesures sanitaires contraignantes

Il faudra du temps avant que le couvre-feu ne disparaisse complètement de nos quotidiens. Mais c’est vraisemblablement en bonne voie. En effet, le président de la République a diffusé un calendrier de déconfinement en quatre étapes. Quatre dates viennent donc nous accompagner pour assouplir progressivement les termes du confinement. D’abord, la date du 3 mai venait permettre aux écoliers et à leurs professeurs de retrouver les établissements scolaires. Ensuite viendra l’échéance du 19 mai, celle du 9 juin et enfin celle du 30 juin. Pour la date du 30 juin,nous ne vous l’apprendra pas, il s’agit de la fin du couvre-feu. En effet, certains n’ont pris la peine de ne retenir que cette date clé.

Nous revenons avec vous sur les différents éléments qui s’associent à ses quatre étapes du déconfinement. Le couvre-feu est actuellement maintenu à 19 heures mais dans peu de temps il passera à 21 heures. Le tout évidement, si les indicateurs épidémiques sont encourageants. Comme à chaque nouvelle mesure, le gouvernement devra s’assurer que la pandémie ne se relance pas. Si elle est encore hors de contrôle, nous reviendrons à la case départ.

Le calendrier du déconfinement a été annoncé comme la sortie d’un album ! Les Français attendaient évidement de telles nouvelles avec impatience. Mais certains ont jugé bon de se moquer un peu de la communication d’Emmanuel Macron sur le sujet. En effet, cela ressemble à des effets de teasing qui pourraient s’apparenter à la sortie d’un film à grand budget ou du retour sur scène d’une grade star de la chanson.

Le tout était même accompagné d’un clip vidéo sobrement intitulé Nous retrouver. Il ne faudra pas s’étonner que des humoristes ainsi que des journalistes trouvent amusant de comparer le calendrier de déconfinement à un véritable spot publicitaire. Cependant, nous vous confie qu’Emmanuel Macron a toujours été actif sur cet axe de communication. Les réseaux sociaux sont de plus en plus attentifs à ce qu’il y déploie comme démarche de visibilité. Et c’est peu dire que cela fonctionne car ce clip a beau être l’objet de railleries, il a été vu près de 3 millions de fois !

Des mesures qui sont en lien direct avec l’avancée de la vaccination

Au 6 mai, Emmanuel Macron affirme que ce sont plus de 16 millions de Français qui ont déjà reçu au moins un dose de vaccins contre la Covid-19. Ce n’est que le début et la campagne doit encore s’accélérer pour atteindre les objectifs du gouvernement. D’ici le début de l’été, il faut qu’un maximum de personnes soient vaccinées pour garantir le succès de ce plan de déconfinement. En effet, si les hôpitaux croulent encore sous l’affluence des malades sévères, la vie d’avant ne reprendra pas ses droits.

Le couvre-feu passe donc à 21h dès le 19 mai. Puis, il passera à 23h le 9 juin prochain. Enfin, il disparaitra de nos quotidiens dès le 30 juin. Pour tenir cette promesse, la pandémie doit continuer d’être sous contrôle. Il en va également de la réouverture des cinémas, des théâtres, des restaurants, des cafés, des bars, des musées, de tout ce qui anime la vie sociale d’un pays. Exaucer les promesses de ces libertés retrouvées ne sera possible qu’avec le respect des gestes barrières, des mesures sanitaires en place ainsi qu’avec l’accélération de la vaccination. Il ne nous reste donc plus qu’à espérer que tout se passe comme prévu pour voir enfin disparaitre ce couvre-feu qui rend nos soirées si monotones.