Michel Drucker n’oubliera certainement jamais ce que lui a dit Michel Cymes pendant son hospitalisation.

Invité sur le plateau des Enfants de la télé, Michel Drucker est notamment revenu sur son état de santé. Il se souvient notamment d’une phrase prononcé par Michel Cymes quand il a eu connaissance du dossier médical de l’animateur. La rédaction d’nous va vous dire exactement ce que le médecin lui a dit.

Michel Drucker ému par la déclaration d’amour de sa femme

Ce dimanche 2 mai, Michel Drucker était l’invité de Laurent Ruquier sur le plateau des “Enfants de la télé“. A cette occasion, l’animateur de 78 ans a pu revoir le moment où il a rencontré son épouse Dany Saval. C’était lors de l’émission “Avec le coeur” en 1972. Suite aux extraits, sa femme a pris la parole dans une vidéo :“Mon Mimi, nous nous sommes connus il y a plus d’un demi-siècle. À l’époque, tu tournais une émission de télévision avec ton copain Claude François, qui s’appelait Avec le cœur. Aujourd’hui, tu as un cœur tout neuf et le mien, il est près de lui et près de toi”. Une magnifique déclaration d’amour de celle qui partage sa vie depuis près de 50 ans.

Très ému par le message de sa femme, Michel Drucker a souligné l’importance qu’avait Dany Saval dans sa vie. En effet, l’animateur de “Vivement Dimanche” explique notamment qu’elle était le pilier de la famille : “Nous sommes, l’année prochaine, mariés depuis plus de 50 ans, c’est les coulisses de l’exploit dans notre métier. Elle croyez-moi, c’est quelqu’un. C’est du béton. Heureusement qu’elle est là. C’est le pilier de notre famille Dany”. Durant son hospitalisation, il ne fait aucun doute qu’elle ait été d’une grande aide pour lui.

Michel Drucker revient de loin

Michel Drucker est un véritable miraculé, c’est le moins qu’on puisse dire. L’an dernier, le présentateur de “Vivement Dimanche” a fait l’objet d’une opération au niveau du cœur et notamment d’un triple pontage coronarien. Si vous ne savez pas ce que c’est, la rédaction d’nous peut vous dire que cette intervention chirurgicale consiste à « contourner » une ou plusieurs artères coronaires bouchées en greffant des vaisseaux sanguins. Une opération pas si banale que ça, il faut le dire. Mais le pire, c’est que le cauchemar a commencé par un simple rendez-vous chez le dentiste. Lors d’une visite de courtoisie, il a été victime d’un streptocoque, une bactérie qui peut être responsable de nombreuses infections.

Et justement, Michel Drucker, qui est plutôt hypocondriaque, savait que ça pouvait arriver. Il explique notamment :“J’ai probablement attrapé un streptocoque au cours d’un soin dentaire. J’aurais dû prendre des antibiotiques avant et après. C’est impératif, surtout si l’on a déjà eu des petits soucis cardiaques comme moi. Résistant, le streptocoque a attaqué tous mes organes…”. Heureusement pour lui, après l’opération et quelques semaines de rééducation, tout est rentré dans l’ordre pour l’animateur de France 2. Il compte bien reprendre le cours de sa vie, et refaire les choses qu’il a envie de faire.

La phrase choc de Michel Cymes

Lors de son hospitalisation, il a pu compter sur les petites attentions et la présence de certaines célébrités. C’était notamment le cas du médecin Michel Cymes. D’ailleurs, ce dernier, a eu accès à son dossier médical. En effet, le docteur qui réalise des consultations une fois par semaine à l’Hôpital Européen Georges Pompidou AP-HP, a pris connaissance du dossier médical de son ami. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a été surpris de le voir en aussi bonne forme après sa lourde opération.

Ainsi, Michel Drucker se souvient de la phrase que lui a dite Michel Cymes lors d’une visite : “Quand il a vu mon dossier, il m’a dit ‘tu reviens de loin”. Une phrase qui l’a touchée et qui lui a certainement fait prendre conscience qu’il fallait faire un peu plus doucement dans la vie. A la rédaction d’nous, on souhaite en tout cas que l’animateur de France 2 reprenne ses activités et fasse ce qu’il aime. Parce qu’un Michel Drucker sans télévision, ce n’est pas possible. N’hésitez pas à réagir à cet article dans les commentaires. Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous lire.