Michel Sardou et Johnny Hallyday, c’est près de trente ans d’amitié. Alors, comment a-t-elle pu se détruire ? nous vous raconte tous les détails de ce conflit qui a fait couler beaucoup de larmes et d’encre

Michel Sardou et Johnny Hallyday sont tous deux des chanteurs mythiques. En effet, en plus de leur métier commun, ils partagent aussi une très belle complicité. Cependant, un conflit entre eux éclate et fait polémique. Que s’est-il passé ? nous vous révèle le vrai sujet de la dispute !

Michel Sardou, un homme au fort caractère

La rédaction d’nous est en admiration face à sa carrière incroyable. Michel Sardou fait partie indiscutablement de la grande famille des chanteurs populaires. D’ailleurs, précisons qu’il est tombé dedans quand il était petit vu que dans la famille, on est artiste de père/mère en fils ! En ce qui concerne le texte de ses chansons, il captive toutes les générations. Une telle réussite n’a pu se réaliser qu’avec du talent et certainement aussi un moral d’acier.

Une carrière et un personnage unique en son genre

Nous le savons tous, Michel Sardou est connu pour sa force d’âme et son caractère bien trempé. Aujourd’hui, il a 76 ans. Depuis plus de vingt ans, il est marié à la même femme. Avec elle, pas question de faire semblant. D’ailleurs, Anne-Marie Périer avoue que ce n’est pas toujours une personne “facile à vivre“. Elle se confie sur ses limites : “Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche”. Mais l’amour triomphe toujours, car elle ajoute : “Je me marre énormément avec lui. Il a le sens de la repartie.” En effet, l’artiste est conscient de ses atouts et de son charisme. Malgré ses coups de colère, il plait et il le sait ! Ce n’est donc pas étonnant qu’il soit passé devant monsieur le Maire à trois reprises ! Mi-ange, mi-démon, il est à la fois adorable et très piquant. Son fils également ne mâche pas ses mots à son égard. Il affirme qu’il est “la mauvaise foi incarné”.

Avec le recul, Michel Sardou affirme lui-même qu’il est parfois trop honnête et que cela peut lui jouer des tours. “Moi, je ne suis pas conciliant, et avec personne ! Il vaut mieux jouer la franchise”. En somme, vous l’avez compris, c’est une personne aux multiples visages. Alors, comment son entourage a fait pour s’adapter à ses crises ? Avec Johnny Hallyday, tout a basculé en quelques secondes.

Et là, c’est le drame

Ses coups de colère l’amènent parfois à se fâcher. En effet, la dispute avec le mari de Lætitia Hallyday remonte aux années 2000. Ce jour-là, les mots ont dépassé sa pensée et ils ont eu des conséquences sur les membres de la famille du Taulier. Et pour ce dernier, on peut l’attaquer sur tout sauf sur ses enfants. Ils sont la prunelle de ses yeux. Ce dimanche 2 mai dans Sept à huit, Michel Sardou est interviewé par Audrey Crespo-Mara. Il nous reparle enfin de cet accrochage avec le rocker. Il se défend en affirmant que ce n’était qu’un simple jeu de mots. Mais cette mauvaise vanne a brisé leur lien pendant des années. Les deux confrères ne se sont pas adressé la moindre syllabe pendant des lustres !

Les deux frères de coeur séparés…

L’événement s’est passé lors d’un concert à Bruxelles en 2004. L’auteur-compositeur lance cette phrase cataclysmique : “Maintenant qu’il a un chalet à Gstaad, Hallyday va pouvoir mettre sa Vietcong (Jade Hallyday, ndlr)sur des skis”. Depuis, il n’a cessé de s’excuser. Mais cela ne suffit pas, le mal est fait. Dans l’émission, il concède à revenir sur les raisons de la discorde. Il s’épanche : “On était deux frères, pendant des années et des années. Et puis on s’est fâchés. Enfin… il s’est fâché“. Mais il finit par admettre à demi-mot ses torts : “À cause de moi, je le reconnais. J’ai été très maladroit”. À l’époque, tout ce qu’il voulait, c’était faire un test.

On lui reconnaît son manque de tact légendaire. Encore aujourd’hui, Michel Sardou a du mal à comprendre les sentiments de Johnny et pourquoi il l’a si mal pris. Il essaye de se défendre comme il peut : “J’ai dit : ‘Ça va être difficile de les mettre sur des skis’. Parce qu’il venait d’acheter un chalet en Suisse.” Il balance à la journaliste que ce n’était qu’une blague “ni drôle ni méchante” ! De plus, ayant une grande répartie, son avis sur cette phrase est sans équivoque : “Non, ça n’a rien à voir avec le racisme. Il avait trouvé que c’était méchant pour ses filles, que je me moquais de ses filles qu’il adorait. Mais il n’y avait pas de racisme là-dedans, même dans mon improvisation, ce n’était pas du tout raciste”. Qui a raison ?

…mais liés à jamais

Cela ne doit pas être simple de désamorcer une engueulade entre ces deux forces de la nature. En effet, ce sont deux grands hommes fascinants. Personne ne peut se mettre à la place de l’un ou de l’autre. C’est une question de ressentiment. La communication reste notre plus grande alliée dans ce genre de situation épineuse. À votre tour, cher lecteur d’nous, donnez-nous votre opinion. Comme l’a dit l’interprète des lacs du Connemara, avec un zeste de tendresse : “Avec Johnny, on se réconciliera là-haut !”