La reine Elizabeth II semble avoir pris une décision radicale. De toute évidence, elle souhaiterait s’établir définitivement au château de Windsor, délaissant ainsi le palais de Buckingham.

Le palais de Buckingham s’apprête-t-il réellement à devenir un musée, un lieu de pique-nique ou bien un genre de parc d’attractions ? En tout cas, la reine Elizabeth II d’Angleterre semble avoir définitivement tourné le dos à cette bâtisse historique. De toute évidence, la souveraine préfère aujourd’hui vivre au palais de Windsor. Une décision qui néanmoins fait déjà grincer certaines dents ! nous vous explique donc les raisons de ces réactions négatives.

Elizabeth II d’Angleterre : un amour très mitigé pour le palais de Buckingham ! Une préférence marquée pour une autre demeure

Une première apparition très remarquée

Depuis les obsèques du prince Philip, son épouse, la reine Elizabeth II s’était montrée très discrète. Néanmoins, la souveraine est réapparue ces derniers jours pour des raisons très protocolaires. La mère du prince Charles avait ainsi des rendez-vous par visioconférence depuis Windsor avec des ambassadeurs très impatients de pouvoir échanger avec elle. Néanmoins, ce retour aux affaires est également l’occasion d’une certaine polémique. En effet, Elizabeth II ne serait plus très heureuse à l’idée de revenir au palais de Buckingham. Pourtant, cet endroit est bien la résidence officielle des membres de la royauté et plus particulièrement de la souveraineté. Elle préférerait ainsi le château de Windsor qui lui correspondrait mieux.

Cependant, la population britannique ne serait pas tout à fait en accord avec cette décision. Puisque le palais de Buckingham a une place tout à fait particulière dans leur cœur. D’après le célèbre biographe de la monarchie Andrew Morton, certains projets seraient déjà à l’étude concernant le palais. ” Buckingham devrait être transformé en un centre à vocation culturelle doté d’un musée, salle de concerts et de bals ainsi que d’un jardin pouvant accueillir des sons et lumières et des pique-niques “. Une idée qui semble loin de créer un véritable consensus. nous vous explique pourquoi.

Une véritable tradition

Sa Majesté la reine aura ainsi habité en tout et pour tout une dizaine d’années au palais de Buckingham. Avant de lui préférer le château de Windsor, plus écarté de la ville et entouré d’une campagne bucolique. Elizabeth II n’a d’ailleurs jamais caché son goût pour la nature et la vie au grand air. Une propriété sur laquelle elle aimerait ainsi conduire son propre véhicule et retrouver une existence peut-être moins protocolaire. Bien sûr, la veuve du prince Philip revient régulièrement au palais de Buckingham, notamment pour des événements d’ampleur nationale. Les Britanniques pouvaient ainsi la retrouver à la fenêtre du célèbre édifice pour des apparitions très remarquées. Néanmoins, elle n’aurait jamais aimé cet endroit ! Malgré que ce soit officiellement sa résidence principale.

Savez-vous d’ailleurs qu’il est possible de savoir si Sa Majesté est présente dans les murs ? En effet, lorsque la reine Elizabeth II est au palais de Buckingham, l’étendard royal flotte au-dessus du bâtiment. Quand elle est absence, l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni est placé sur le fronton du palais. Résidence officielle des souverains britanniques, le palais de Buckingham est également une attraction touristique importance et un véritable lieu culte pour un grand nombre de personnes. Une bâtisse dans laquelle se trouve les appartements de la reine pourtant délaissés depuis très longtemps.

Le retour du roi

Le château de Windsor a, par contre, toujours été considéré comme la résidence du week-end de la reine Elizabeth II. Il est d’ailleurs le plus grand château habité au monde. Sa superficie représenterait ainsi l’équivalent de plus de 260 terrains de tennis. Situé à 30 minutes du palais de Buckingham, il s’agit d’un impressionnant édifice entouré d’un véritable écrin de verdure dans lequel le gibier est très présent. Un endroit qui semblerait donc plus correspondre aux besoins de la souveraine en matière de grands espaces. Pourtant, la population britannique et particulièrement londonienne était très attachée à l’idée que la reine puisse demeurer dans le palais de Buckingham. Il reste donc à savoir si son successeur renouera avec la tradition.

En effet, même si la reine Elizabeth II est toujours la souveraine en place, l’évocation de sa suite fait régulièrement la une de l’actualité. Certains pensent même qu’elle pourrait abdiquer alors que d’autres affirment au contraire que rien ne pourra jamais l’obliger à céder son trône. À part bien évidemment sa propre disparition. Quant à savoir qui portera la couronne, c’est un autre débat. En toute logique, son fils Charles devrait prendre sa succession alors que certaines rumeurs affirmeraient que le prince William pourrait directement devenir roi. En ce qui concerne la résidence principale du futur souverain, plusieurs observateurs aimeraient ainsi le voir revenir au Palais de Buckingham, la résidence officielle des têtes couronnées de la Grande-Bretagne.