Claire Chazal semble plus apaisée que jamais. Pourtant, il y a quelques années, quand elle quitte l’antenne du journal télévisé de TF1, elle a le cœur en miettes. Après une période de remise en question, elle nous révèle exactement ce qui s’est passé !

Claire Chazal rebondit toujours ! Après son éviction de TF1, elle se console en évitant le sujet. Aujourd’hui, elle nous dit tout !

Claire Chazal, une journaliste comme on en fait plus !

Le 15 septembre 2015. La journaliste n’oubliera jamais cette date. Comme de nombreux téléspectateurs, nous avons constaté l’immense émotion de Claire Chazal. D’ailleurs, mieux qu’un long discours, elle se contente de décrire ce que son métier et son public lui ont apporté. Tant de souvenirs se bousculent dans sa tête. Ce jour-là, nous sommes plus de dix millions à assister à la scène. Personne ne veut croire que l’on ne reverra plus jamais à l’antenne. C’est impossible à concevoir puisqu’elle fait partie de la famille !

Un départ polémique

À l’origine, Claire Chazal n’a pas directement officié sur la première chaine. La première fois qu’on la découvre, c’est dans Télématin sur Antenne 2. Elle semble si à l’aise et en phase avec l’information. nous constate qu’elle dégageait déjà alors tant de professionnalisme. Arrivée au début des années 90 sur TF1, elle va beaucoup apprendre de ses confrères. Peu à peu, elle se forge son propre style. Devenue une icône dans le cercle très fermé des présentateurs de journal télévisé, elle a la fierté d’avoir rencontré les plus grands chefs d’État du monde. Cette passionnée de culture a également croisé le chemin des acteurs les plus prestigieux, toutes générations confondues. Or, il lui faudra cinq longues années pour mettre des mots sur la douleur suscitée par les adieux.

France Info avait bien essayé d’enquêter sur les coulisses de cette sombre affaire. On lui a bloqué toutes les portes. Aussi, ils vont lancer des pistes totalement hallucinantes. Claire Chazal continuait-elle à faire de l’audience ? Était-elle en position de faiblesse par rapport aux nouvelles générations de journaliste ? On le sait de source sûre. Elle a beaucoup souffert du départ forcé de PPDA. Après tout, l’homme est son mentor, mais aussi le père de son enfant. Récemment, il est au coeur d’un scandale incroyable. Donc, elle monte au créneau et lui encore prouvé son indéfectible soutien. Même séparés, les deux journalistes entretiennent une relation basée sur le respect et admiration. Tout un programme !

Quand on interroge la direction de TF1, c’est le silence radio. Dès lors, d’affreuses rumeurs commencent à circuler. D’abord, Claire Chazal décide de ne pas donner suite. Après tout, cela ne ferait qu’envenimer la situation. Puis, elle les attaque aux prudhommes et finit par obtenir gain de cause. Dans la presse, on essaie d’en savoir un peu plus ce qu’elle leur reproche. Tout ce qu’elle dira, c’est qu’il n’y avait “aucun motif professionnel”. Elle déplore une “décision personnelle du président de TF1” à savoir Nonce Paolini. La messe est dite !

Une renaissance

Heureusement pour elle, Claire Chazal est une femme extrêmement rigoureuse et professionnelle. Donc, elle n’a aucun mal à rebondir. Celui qui arrivera à la convaincre de venir travailler sur sa chaine ou sur sa radio peut s’estimer heureux. Certes, elle est férue d’actualité et a été le témoin privilégié d’événements incroyables tels que la guerre du Golfe, le World Trade Center, Charlie Hebdo. Elle pourrait en faire un livre ! Mais la vraie thématique qui lui tient à cœur, c’est la culture. “Quand Michel Field, qui dirigeait France 5 à l’époque, m’a proposé de reprendre l’émission de reportages Entrée libre, j’ai considéré cela comme une chance car elle touchait les centres d’intérêt qui sont les miens depuis longtemps”

Après l’arrêt de cette émission, pas question de laisser tomber Claire Chazal. Dès lors, elle va se bâtir un projet pour France 5. Il s’agit de Passage des arts. Certes, cette dernière ne dure pas longtemps et se consacre à une personnalité. Pourtant, la rédaction d’nous sait que c’est le rendez-vous incontournable de tous les passionnés de cinéma, théâtre, peinture et plein d’autres choses encore. Pour inaugurer l’émission, elle fait appel à son sociétaire de la Comédie Française. Avec Guillaume Gallienne, on ne s’ennuie jamais !

Voici comment Claire Chazal définit cette expérience “On a mis l’accent sur l’idée de rencontre. C’est plus gratifiant pour moi, d’amener mes invités à confier des choses personnelles, plutôt que de lancer des sujets” En somme, elle a tout à y gagner et n’a pas fini de nous étonner. Pourvu que ça dure ! C’est l’évidence : on apprend énormément à ses côtés. Et la réciproque est vraie puisqu’elle se sent pousser des ailes. De fait, on espère qu’elle va continuer encore longtemps à illuminer notre poste de télévision tous les soirs jusqu’au vendredi inclus à 20 h 20.