Géraldine Maillet est une chroniqueuse phare de “TPMP”. Maman d’une adolescente, elle confie être très inquiète pour sa fille et dénonce les pratiques de la télé-réalité.

Géraldine Maillet est chroniqueuse chez Touche pas à mon poste depuis 2016. Elle est écrivaine et réalisatrice depuis de nombreuses années aussi. Cependant, sur l’antenne de C8, le public la connaît surtout pour être farouchement opposée aux émissions de télé-réalité. En effet, Géraldine Maillet n’a jamais caché qu’elle trouvait ce genre de programme contestable du point de vue éthique. Mais ce qui l’inquiète surtout, c’est l’influence que peuvent avoir ces émissions sur le jeune public.

Elle pense notamment à sa fille, adolescente, qui veut déjà ressembler à ces vedettes de télé-réalité. Or, pour leur ressembler, la case chirurgie esthétique est bien souvent indispensable. Alors, elle dénonce le danger de cette représentation faussée que peuvent développer les jeunes devant les émissions du genre. nous vous explique tout !

Géraldine Maillet affirme ses convictions, quitte à se faire détester de certains fans de TPMP

Le public de TPMP regroupe plus d’un million de téléspectateurs tous les soirs. Le compte Twitter de l’émission de C8 ne compte pas moins de 3 millions de followers. De fait, tous les fans ne sont pas toujours du même avis. Dans l’émission de Cyril Hanouna, l’objectif est de rire tous ensemble d’absolument tout (ou presque), en abordant des sujets qui fâchent. Ou en tout cas qui font débat. Mais, malgré l’attrait incontestable du public pour les émissions de télé-réalité, Géraldine Maillet n’a jamais eu peur de dire qu’elle ne les appréciait pas.

Qu’il s’agisse des Marseillais, des Anges ou même de Mariés au premier regard, la chroniqueuse n’est pas une amatrice des programmes qui exhibent des personnes lambdas en vedettes sur des critères parfois très limites. Elle s’inquiète notamment des jeunes devant les écrans de télévision qui seraient amenés à croire que la réussite implique d’avoir un physique lisse et un tempérament impulsif. En effet, ce n’est pas le modèle qu’elle souhaite transmettre à sa fille et nous vous en dit plus.

Dans TPMP, elle n’est pas toujours comprise ou soutenue par ses collègues. Ni même parfois par les internautes. Mais cela ne l’empêche pas continuer sa route et de travailler avec dévouement. Ce qui la dérange le plus dans les émissions de télé-réalité, c’est peut-être que les candidats de ces émissions soient d’ardents supporters de la chirurgie esthétique. C’est très jeunes qu’ils passent sous le bistouri pour se faire refaire le visage ou des parties du corps. Et elle n’aimerait pas que sa fille ressente le besoin de changer qui elle est pour se sentir acceptée.

La fille de Géraldine Maillet a 18 ans, sa mère appréhende ses choix quant à son physique

Voyant que dans les émissions de télé-réalité les candidates sont refaites alors qu’elles sont très jeunes, elle s’inquiète pour sa fille. Selon elle, la chirurgie esthétique est un engrenage dont il est difficile de se défaire. Souvent, les personnes qui succombent à ses appels ne veulent que faire de petites retouches. Puis rapidement, les demandes sont de plus en plus fréquentes et pour des opérations de plus en plus importantes. C’est par principe quelque chose à quoi elle ne ferme pas la porte dans l’avenir. Mais Géraldine Maillet admet volontiers avoir très peur de ce phénomène.

Dans 6 à 7 avec Casta, Benjamin Castaldi et Géraldine Maillet se font des confidences à propos de la chirurgie esthétique. L’animateur avoue qu’il a tenté de se faire opérer pour agrandir son regard. Mais les résultats ne sont pas ceux qu’il attendait. De plus, le médecin lui avait annoncé qu’il ressentirait des douleurs pendant deux à trois semaines. Alors que cela fait plus d’un mois qu’il continue d’en baver. C’est typiquement le genre de mésaventure que Géraldine Maillet souhaite éviter. Pour elle mais aussi pour sa fille.

Géraldine Maillet ne sautera pas le pas, ne serait-ce que pour montrer à sa fille qu’il n’est pas indispensable d’avoir recours à la chirurgie esthétique pour être bien dans sa peau. De plus, elle sait certainement qu’elle regarde son émission sur C8. Alors, le public peut bien imaginer qu’en discutant ainsi de cette question, la maman fait aussi des appels de pieds à sa fille sans la citer. nous remarque également que les avis de Géraldine Maillet tendent à ne jamais glisser vers les leçons de morale. Un détail qui a son importance !