En ce moment, Benjamin Castaldi fait de drôles de confidences sur sa vie privée. Juste après avoir fait la promotion de son livre, il s’exprime sur le cas de Valentin Livi. Qu’est-il devenu ? A-t-il des nouvelles ? nous vous dit tout !

Benjamin Castaldi est nostalgique. Dans son livre, il rend hommage à sa mamie et à son papi de cœur. Avec eux, tout était moins triste !

Retour dans le passé de Benjamin Castaldi

Depuis sa première apparition à la télévision, Benjamin Castaldi ne peut pas renier ses origines. En effet, il ressemble comme deux gouttes d’eau à son père. Donc, c’est vraiment inutile de prendre un pseudonyme. Du reste, avec lui, on peut remonter comme ça dans son passé pour finalement arriver à la même conclusion. Le talent, c’est forcément une question de génétique ! D’ailleurs, il ne se prive pas pour distiller quelques savoureuses anecdotes ici et là dans la presse. nous fait le point !

L’heure de la remise en question a sonné !

Lorsqu’on dresse l’arbre généalogique de cette illustre famille, il ne faut oublier personne. D’un côté, nous avons les parents Jean-Pierre Castaldi et Catherine Allégret. Puis, quand nous regardons qui est la mère de la génitrice de Benjamin Castaldi, nous remarquons une ressemblance notable avec l’actrice Simone Signoret. Il ne s’en est jamais caché et apprécie vraiment parler d’elle. Quant à son grand-père de cœur, Yves Montand, c’est une légende à lui tout seul. Non seulement, il a adopté la petite Catherine, mais en plus sa vie comporte de nombreux rebondissements ! De quoi en faire un livre. Qu’à cela ne tienne, c’est justement ce que vient de faire le chroniqueur de Baba !

Chez nous, on trouve que la couverture est tout simplement magnifique. Quant au titre qu’il a choisi, il est également largement évocateur. En choisissant “Je vous ai tant aimé“, au moins, il fait faire les mauvais esprits. D’ailleurs, invité dans Non Stop People, il tient à nous en faire un bref résumé “Ce n’est pas vraiment Montand cet ouvrage, c’est Montand et ma grand-mère et l’un ne va pas sans l’autre (…). Finalement, c’est le couple qu’on va retenir” Pour celui qui a été marié de nombreuses fois, c’est sans doute une référence dans son esprit. Même si en coulisses, la vie n’était pas toujours si rose qu’on pourrait le croire.

Une brisure nette

On le sait, Yves Montand aimait beaucoup la gent féminine. Son histoire avec Marilyn Monroe a d’ailleurs fait le tour de monde. Enfin, cela a surtout brisé le cœur de la grand-mère de Benjamin Castaldi. Si elle a réussi à lui pardonner, il n’en demeure pas moins que l’acteur/chanteur a finalement refait et finit sa vie aux côtés de Carole Amiel. Il lui a d’ailleurs fait un fils, Valentin.

À l’époque, presque quarante ans séparent ce couple. La rencontre s’est faite naturellement puisque la jeune femme était l’assistante d’Yves Montand. Peu à peu, elle prend énormément de place dans son existence. D’ailleurs, même Simone Signoret savait ce qui se tramait en coulisses. Mais elle ravalait une nouvelle fois sa fierté. “Deux, trois fois, il appelle ma mère non pas Catou — c’était son surnom — mais Carole à table” Lapsus révélateur ? Vous ne croyez pas si bien dire cher lecteur !

Une réconciliation impossible ?

Dès lors, les fans de Benjamin Castaldi s’interrogent. A-t-il encore des contacts avec le fils de l’acteur et de cette fameuse Carole ? “Je crois qu’il a eu une petite fille. Il s’est marié il n’y a pas trop longtemps (…) ” Cependant, en ce qui concerne leurs relations, le mari d’Aurore va jeter un pavé dans la mare.

Quand il a fini de rédiger son livre, il a voulu inclure ce fameux Valentin dans ce projet. Une occasion de faire un clin d’œil alors qu’ils ne fréquentent pas. Non pas à cause d’une dispute de famille, mais plutôt à cause des aléas de l’existence. Interloqué par ce qu’il vient d’entendre, Jordan de Luxe aimerait en savoir plus sur cette fameuse dédicace. Benjamin Castaldi la balaie d’un revers de la main en précisant que ”ça aurait été un peu vaniteux venant de moi, surtout que son père avait brillamment raconté son parcours dans son livre”