Véronique Sanson admet avoir parfois eu envie de passer à l’acte. Sans incitations aux crimes, elle détaille ses “envies de meurtres” envers l’un de ses anciens compagnons.

Véronique Sanson est une artiste incontournable à la carrière immense. Pour la promotion de son 15ème album sorti en 2016, elle participait à plusieurs interviews. L’un de ses titres racontait l’histoire d’une femme battue qui rêvait de pouvoir tuer son compagnon. Impossible pour les journalistes de ne pas envisager que Véronique Sanson parlait aussi d’elle dans cette chanson. En effet, l’artiste a toujours su compter des histoires fascinantes dans ses morceaux. Et pour beaucoup, elle s’inspire de sa vie pour les écrire. Alors, c’est sans détours que Véronique Sanson a carrément évoqué ses “envies de meurtres”. Pas de panique, la chanteuse ne faisait pas l’apologie des crimes pour autant. nous vous explique tout !

Véronique Sanson n’a pas eu une vie facile malgré son succès incroyable et sa longue carrière

La chanteuse est l’auteur de pas moins de 17 albums studios. Le 18ème devrait voir le jour cette année, il est actuellement en préparation. Elle sort aussi 12 albums live et 15 compilations. Pas de doutes, elle fait partie des plus grandes artistes françaises de la chanson. Ses fans la suivent depuis le début et d’autres attrapent le train en route. Mais ce qui est certain c’est qu’elle ne laisser personne indifférent. Sa voix et ses morceaux sont des œuvres d’art à part entière. Ce 24 avril, elle fêtait ses 72 ans et le jour de la retraite n’est pas encore arrivé pour cette fantastique chanteuse. Elle inspire des chanteurs de la génération actuelle et traverse les années avec une classe folle. Le public pouvait même la retrouver auprès de Vianney, lors d’une reprise de Ma drôle de vie en 2018 mais aussi cette année dans The Voice !

Véronique Sanson sait vivre avec son temps. Mais il est terriblement émouvant de constater que ces titres s’adaptent eux aussi avec l’époque actuelle. En effet, nombreux des morceaux de la chanteuse sont encore très actuels. Elle commençait sa carrière de chanteuse dans un groupe, Les Roche Martin, avant même d’avoir 18 ans. Et deux ans après, elle commence sa carrière solo. De 1969 à 2021, Véronique Sanson fait chanter, fait danser et fait rêver.

Aussi, il était tout naturel que Vianney fasse appel à Véronique Sanson dans l’un des épisodes de The Voice. Ses candidats du programme ont eu le bonheur de la rencontrer. Elle est une icône pour des générations et des générations de fans. Pas de doutes qu’elle a encore beaucoup à offrir dans le domaine musical. Et son nouvel album, encore en préparation, devrait nous le prouver encore une fois.

Mais revenons à présent en 2016 et aux “envies de meurtres” de la chanteuse. Après tout, c’est le sujet dont nous a choisi de vous parler aujourd’hui. Et vous allez voir qu’elle ne prenait pas quatre chemins pour exprimer le fond de sa pensée. Et comme nous l’annoncions plus haut, l’artiste a beau avoir une carrière merveilleuse, elle a eu elle aussi son lot d’obstacle. Un cancer des amygdales notamment la touchait en 2018. Elle a également à combattre ses addictions. D’une part pour la consommation de substances illicites et d’autre part pour l’alcool. Elle est aujourd’hui membre des “Alcooliques Anonymes”. C’est d’ailleurs son parrain, en 2002, qui devient son compagnon actuel, Christian Meilhan.

Une artiste franche, sincère et engagée

Véronique Sanson a eu une vie sentimentale bien remplie et agitée avant de se poser en 2002. Et l’une de ses chansons laisse supposer qu’elle aurait même pu connaître la violence conjugale. Dans son titre Docteur Jedi et Mister Kill, elle parles des femmes qui sont victimes des coups de leurs compagnons. Elle parle aussi et surtout de femmes battues qui se révoltent et qui passent à l’acte. Leurs pulsions meurtrières, les journalistes ont tenté de les rapprocher de celles de la chanteuse. Une question osée mais à laquelle Véronique Sanson a répondu sans détour. En effet, elle admet volontiers avoir parfois eu des “envies de meurtres”.

La chanteuse racontait cela dans les colonnes de Libération en 2016 donc. Selon elle, tout le monde connaît ces pulsions. Une envie de fuite, une envie de meurtre ou une envie de disparaitre. Ces sensations sont liées et elles se retrouvent dans ce fameux titre de son 14ème album studio. nous vous rassure, Véronique Sanson n’est jamais passée à l’acte et ne compte pas le faire. De même, elle n’encourage personne à le faire. Mais les musiques adoucissent les mœurs aussi en cela qu’elles font parfois office d’exutoire. À méditer !