Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Baba s’intéressait donc ce 21 avril dernier au tournage des Anges.

Ce 21 avril, Touche pas à mon poste était une fois de plus le théâtre de révélations pour le moins étonnantes. Pour l’occasion, Cyril Hanouna avait décidé d’inviter Angèle, Rania et Nathanya, les candidates des Vacances des Anges 4. Trois jeunes femmes qui ont eu des propos très durs concernant l’émission de télé-réalité. Des faits de harcèlement, violences, et même d’usage de stupéfiants sont évoqués. nous revient donc pour vous sur ces témoignages exclusifs.

Touche pas à mon poste : Cyril Hanouna recueille les déclarations hallucinantes de stars des Anges

Des faits d’une extrême gravité

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Baba s’intéressait donc ce 21 avril dernier au tournage des Anges. Selon les témoignages apportés face aux caméras de C8, les candidats de ce genre d’émissions seraient parfois soumis à de véritables pressions. La production serait donc prête à systématiquement tout faire pour créer le buzz, et même à permettre aux participants de fuir vers des paradis artificiels. Angèle, Rania et Nathanya, étaient donc présentes pour livrer le récit de leur propre expérience. Durant cet entretien, elles expliquaient pourquoi certaines émissions paraissaient connaître des moments tourmentés. Selon elle, les candidats seraient sous l’emprise de substances illicites. Mais Angèle va encore beaucoup plus loin… Puisqu’elle affirme que ce serait la production qui fournirait les participants. Objeko revient sur ces déclarations plutôt surprenantes.

Des révélations qui bien évidemment ont eu le don de surprendre Cyril Hanouna et toutes les personnes présentes sur le plateau de Touche pas à mon poste. Totalement incrédule, l’animateur de Touche pas à mon poste demande même à ses invitées du jour si elles sont certaines de ce qu’elles déclarent. ” C’est très grave ce que vous dites, vous dîtes qu’il y a de la dr*gue fournie par la production, mais c’est pourquoi ? C’est incroyable “. Les jeunes femmes, notamment la jeune Angèle, expliquent alors comment tout cela est organisé. ” Les tournages se passent dans les pays à l’étranger, donc vous vous doutez bien que les candidats ne vont pas prendre le risque de passer les frontières avec de la drogue, donc elle vient d’où ? “.

Des problèmes en pagaille

Si ces révélations, faites sur TPMP, ont véritablement déstabilisé l’animateur, il existe d’autres faits dénoncés par les anciens candidats des Vacances des Anges. Plus particulièrement sur la toile, où l’affaire commence à prendre une véritable ampleur. Il y a quelques jours, Angèle Salentino organisait un live sur Instagram pour dénoncer des comportements de harcèlement au cœur des vacances des Anges. Elle explique ainsi comment la production lui mettait de véritables coups de pression pour qu’elle tombe dans les bras d’un candidat masculin. Une manière de susciter plus de réactions chez les téléspectateurs et d’ainsi créer l’événement.

” On m’a demandé de me mettre en couple avec un candidat. J’ai dit clairement que je ne voulais pas. Mais ils n’ont pas lâché l’affaire “. La production l’aurait même menacé de l’exclure de l’aventure si Angèle ne répondait pas à leurs demandes. La jeune femme dit également avoir passé des moments très difficiles et avoir été agressée par d’autres candidats. ” On m’a aspergé le visage de produits ménagers. On m’a insulté, on a voulu me frapper “. Avant de revenir sur la présence de boissons et de substances illicites durant les tournages. Des déclarations que le présentateur de Touche pas à mon poste écoutait avec attention. Néanmoins, Cyril Hanouna a voulu préciser un petit détail : ” C’est très grave ce que vous êtes en train de dire. Bien entendu, ça n’engage que vous “.

Cyril Hanouna: Une réalité ?

En tout cas, si les déclarations faites par les jeunes femmes sur le plateau de TPMP se révèlent exactes, il s’agirait d’une véritable tourmente pour le monde de la téléréalité. Les anciennes candidates des Anges ont en tout cas, décidaient de livrer leur sentiment et de tout balancer sur ce qu’elles affirment avoir vécu. Il s’agit donc d’une polémique qui ne cesse d’enfler et dont il est encore difficile de cerner les conséquences exactes. En tout cas, le programme diffusé sur NRJ 12 connaît véritablement une exposition médiatique chaotique. Concernant cette histoire de harcèlement, les jeunes femmes n’ont prononcé aucun nom sur le plateau de Touche pas à mon poste. Mais il suffit de se rabattre sur Twitter pour découvrir que Raphaël Pépin, Sarah Fraisou ou encore Aurélie Dotremont sont montrés du doigt. Un sujet sur lequel Greg Basso, le parrain de la saison actuelle, a décidé de lui aussi de réagir.

” Je regarde d’un œil extérieur cette polémique au sujet d’un pseudo-harcèlement pendant le tournage des Vacances des Anges. Quoi jusqu’à présent, je préférais me taire, mais vu les inepties que je vois passer sur le net, je ne peux que réagir. (…) Je regrette vraiment toute cette polémique infondée et cette course folle au buzz “. Greg Basso affirme également qu’il ne se retrouve absolument pas dans les propos tenus par Angèle. Et que probablement, ils n’ont ” pas dû vivre la même aventure “. ” Je n’ai jamais été témoin de quelconque harcèlement “. Avant de même reprocher même à Angèle de n’a pas toujours avoir été exemplaire lors de l’émission. Chacun se fera donc sa propre opinion dans cette histoire qui risque encore de faire grand après ses nouvelles déclarations recueillies par Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP.