À l’occasion de la diffusion de la série L’école de la vie, produite par Nagui, le célèbre animateur révèle que cette série est aussi un hommage à sa mère. Enseignante, elle aura été victime de menaces et de harcèlement.

Alors que certains pensaient que Nagui voulait prendre un peu de recul en ayant définitivement abandonné la présentation de Tout le monde veut prendre sa place, il semblerait bien que ce soit le contraire. Ainsi, le célèbre animateur et producteur revient à la une de l’actualité avec une nouvelle aventure. Un programme intitulé L‘école de la vie qui s’intéressera au quotidien d’un lycée. Une manière également pour lui de rendre hommage à sa mère enseignante qui aura connu des moments difficiles durant sa carrière. nous vous explique pourquoi.

Nagui : sa maman victime de harcèlement lorsqu’elle était professeure.

Un nouveau défi pour le présentateur

Décidément, les nouvelles concernant Nagui s’enchaînent à grande vitesse ces derniers jours. Il y a une semaine, les fans du présentateur apprenaient ainsi qu’il avait pris la ferme résolution de stopper sa collaboration avec Tout le monde veut prendre sa place. Le mari de Nathalie Page se sentait visiblement lassé de ne plus réellement se sentir en symbiose avec le jeu. Il avait ainsi expliqué qu’à de nombreuses reprises, il avait voulu y apporter sa touche personnelle et refondre quelque peu le concept. Des appels qui malheureusement n’avaient pas été entendus l’obligeant à prendre une décision définitive.

Mais bien sûr, Nagui a encore beaucoup d’autres activités. Il continue ainsi d’être à la tête du programme N’oubliez pas les paroles et bien évidemment de Taratata. Pourtant, ce mercredi 21 avril, il fait également son retour avec un nouveau programme. Il s’agit de L’école de la vie, une série produite par lui-même et diffusée sur France 2. À l’occasion de la première diffusion, Nagui accepte ainsi de se confier aux journalistes de Ouest-France. Durant cet entretien, il explique quel genre de programme allaient pouvoir découvrir les téléspectateurs et surtout pourquoi cette production est chère à son cœur. nous revient donc pour vous sur son interview.

Une sorte d’hommage

Nagui a donc décidé de s’intéresser à la vie d’un lycée. Il s’agit d’une mini-série en six épisodes qui sera ainsi diffusée sur France Télévisions. Au casting, le public pourra découvrir Guillaume Labbé, Florence Pernel, Émilie Dequenne, et même Mélanie Page, l’épouse du producteur. D’autres grands noms apparaissent également au générique. Puisque Marc Lavoine, Bruno Solo, Déborah François ou bien François Berléand ont prêté leur concours au feuilleton. Le présentateur de Taratata et de N‘oubliez pas les paroles s’est donc lancé dans une nouvelle aventure. Une manière pour lui de quelque part rendre hommage à ses parents. En effet, sa maman était professeure de français latin, grec et son père enseignant en littérature. Il s’agit donc d’un univers que Nagui connaît particulièrement bien et qu’il aura donc voulu mettre en lumière.

Dans cet entretien accordé à la presse, il explique ainsi son sentiment. ” Je le vis comme un hommage à mon père et à ma mère qui ne sont plus là. Il était essentiel de ne pas trahir ce qu’est le travail des profs encore aujourd’hui. J’ai retrouvé les copies à corriger empilées sur la table de la maison “. Grâce à cette série L’école de la vie, Nagui s’est également rappelé combien sa mère avait connu des moments difficiles lorsqu’elle avait été victime de harcèlement dans son travail. nous revient donc pour vous sur son témoignage concernant les nombreux problèmes inhérents à cette profession.

Un souvenir très précis

Nagui explique ainsi : ” J’ai aussi vu ma mère pleurer, car elle avait été menacée par un parent ou des gros bras. Il y avait les mêmes problèmes dans les années 70, le harcèlement aussi, car ce sont avant tout des problèmes humains. Mais le prisme est un peu différent avec l’évolution des moyens de communication “. Nagui semble, en tout cas, très reconnaissant au système éducatif français de lui avoir permis d’atteindre tous ses rêves et de concrétiser ses ambitions. Il se souvient ainsi d’un professeur en particulier ” qui a servi de détonateur “.

En plus de penser à ses parents enseignants, c’est tout le travail d’une profession que Nagui souhaite mettre en valeur. ” Au-delà de la force de la transmission, du rôle de la pédagogie, je voulais souligner la place essentielle des profs. Ce sont les piliers du monde de demain, qu’ils construisent avec nos enfants “. Une série pour laquelle Nagui semble s’être véritablement investi et qui est donc à découvrir sur les écrans de France Télévisions. Un programme qui pourrait d’ailleurs rencontrer un joli succès. Il est vrai que le sujet est particulièrement d’actualité et que le feuilleton peut compter sur un casting de qualité pour interpréter les personnages de cette école. Nagui semble, en tout cas, très enthousiasmé par cette dernière production dans laquelle le public découvrira un peu de sa propre histoire.