Kim Glow révèle les dessous du tournage des Anges. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle en a bavé !

Dans la saison 4 des vacances des Anges, Kim Glow a sacrément morflé. C’est en tous cas ce qu’elle affirme sur les réseaux sociaux. D’autres candidates ont d’ailleurs confirmé ses dires, comme Angèle Salentino. Cette dernière a carrément lancé un appel à boycott sur la toile !

“Il y a de l’alc*ol, et cette dr*gue, de la coc*ïne…”

D’ailleurs, elle se trouvait sur le plateau ce mercredi 21 avril pour dénoncer des pratiques de la production.”Il y a de la dr*gue, il y a de l’alc*ol, et cette dr*gue, de la coc*ïne, est fournie par la production. Les tournages se passent à l’autre bout du monde, vous vous doutez bien que les candidats ne vont pas prendre le risque de passer les frontières avec de la drogue. Donc elle vient d’où ?”, a-t-elle lancé. Alors, quel enfer à vécu Kim Glow sur cette saison des Anges ? On vous dit tout !

L’influence Kim Glow n’a pas très bonne réputation ces derniers temps. Mais est-ce que ca mérite un traitement horrible ? Au sein d’nous, on n’est pas de cet avis. Il est vrai que depuis la crise du Covid, l’influenceuse a commis l’erreur d’affirmer à sa communauté qu’il ne fallait pas porter de masque.

“C’est très grave.”

“Elle fait ce qu’elle veut dans son monde étrange, mais c’est très grave et très suivi, en plus“, a fait remarquer Natoo, auteur d’Icônne. Cette dernière reconnait qu’au début de la crise, elle était elle-même insouciante : “Je pensais justement que c’était la fête. Je n’avais aucun ami qui était touché. J’avais des amis influenceurs qui l’ont eu et qui n’en parlaient pas. Même quand je regardais dans mon quotidien sur Instagram, ça n’existait pas trop dans la vraie vie.”

Mais la YouTubeuse a rapidement fait volte-face : “On s’est retrouvé en émission de radio dans un espace très climatisé”, se rappelle Natoo. “On était une vingtaine dans un petit studio. Et là, vraiment, quand tu as plus de la moitié qui, trois jours après, tombe malade, tu te dis ‘bon, allez, on arrête les conneries, maintenant, c’est masque tout le temps’.”

“On va tous être ‘pucé’”

Même Stéphane Bern se moque ouvertement de Kim Glow : “selon Kim Glow, on va nous glisser une nanopuce dans le corps pour nous surveiller. Super, j’aurai la 5G gratuite, ça m’économisera un forfait !” Et s’il dit ca, c’est parce que Kim Glow affirme des choses complètements loufoques et complotistes sur la crise du Covid.

“Super, j’aurai la 5G gratuite.”

Cette dernière croit à une manipulation à grande échelle : “Je vous jure que c’est vrai, renseignez-vous, on aura plus de liberté, on va tous être ‘pucé’ mais pas une puce comme vous pouvez imaginer de chien ou chat qu’on peut retirer… non, des nano-particules ça sera, on ne pourra pas les retirer“, a-t-elle dit sur les réseaux sociaux.

Elle est allée très très loin dans son délire. “Au bout d’un moment je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas d’avion militaire qui nous rapatrie. C’est rigolo deux minutes mais ce n’est pas notre pays ici. Ça ne rigole pas, c’est la dictature. Il faut un rapatriement militaire. Il fait quoi, Emmanuel Macron, en France ?“. Et d’ajouter : “Donc ils ont créé ce virus pour que les plus faibles ils crèvent. C’est une sorte de… comme le truc qu’on étudie à l’école… comment ça s’appelle… les camps de concentration. En gros, là c’est une guerre pour les plus faibles. C’est horrible mais c’est vrai“.

“Reste à parler make-up, botox, prothèses, chirurgie esthétique s’il te plaît !”

Les internautes se sont moqués d’elle à tour de bras : “C’est mort je fais pas le vaccin, Kim Glow elle a dit nan. », “Personne pour l’éteindre votre Kim Glow ? Reste à parler make-up, botox, prothèses, chirurgie esthétique s’il te plaît !”, ou encore : “Entre Kim Glow et Christophe Barbier, je ne sais pas qui je déteste le plus”.

« Concernant l’acharnement que j’ai subi dans Les Anges, je ne vous ai pas tout raconté. Il y a eu des trucs qui sont allés très très loin. dans Les Vacances des Anges notamment. », a balancé Kim Glow dans une vidéo en story.

“J’ai des preuves de l’agression. »

Puis elle a donné des détails qui nous a fait froid dans le dos. « J’ai reçu des menaces de mort de plusieurs candidats (…)Quand on nous rendait les téléphones le week-end, j’ai réussi à cacher mon téléphone dans mon soutien-gorge pour enregistrer et avoir des preuves de ces menaces de mort. Et vous n’allez jamais croire ce qu’ils m’ont fait ! À un moment, un candidat me bouscule et s’en prend à moi, il se rend compte que j’ai caché quelque chose et que j’ai des preuves de l’agression. », a-t-elle en effet poursuivi.

Malheureusement, la production n’a pour le moment pas encore réagi. Mais ces accusations sont graves. Affaire à suivre !