La reine Elisabeth II perd son mari le prince Philip, duc d’Edimbourg. Alors que son anniversaire approche, elle pourrait ne pas être en état de célébrer quoi que ce soit.

Elizabeth II approche fête ses 95 ans ce 21 avril. la tradition voudrait qu’elle organise une célébration à laquelle pourrait assister le monde entier à travers leurs écrans de télévision. Le peuple britannique est en effet très attaché aux traditions de la monarchie. Mais la reine vient de faire ses adieux à son mari. Et dans ces conditions, difficile pour elle de penser à quelques festivités que ce soit. nous vous fait par de cette lourde décision concernant l’anniversaire de la reine d’Angleterre. Car elle a fait son choix, les canons ne salueront pas son année supplémentaire.

Elizabeth II perd celui qui était tout pour elle, ce deuil est certainement le plus difficile auquel elle doive faire face

La reine Elizabeth II a fréquenté le prince Philip depuis ses 13 ans. Elle a tout de suite déclaré en être amoureuse. Son futur mari et elle ne se voient que trois fois, en 1934, 1937 et en 1939. Ils ont ensuite échangé une correspondance pendant plusieurs années et leurs fiançailles sont officielles en 1947, en juillet. Et en novembre de la même année, ils se marient. En novembre de l’année suivante né le premier enfant du couple, le prince Charles. Suivront ensuite trois autres enfants, Anne, Andrew et Edward. Leur couple fait couler beaucoup d’encre à travers le monde entier. Le prince Philip incarnait la modernité pour la couronne britannique. C’est notamment à lui que nous devons le fait de la retransmission télévisée de la corporation d’Elizabeth II. Une scène gravée dans les mémoires de toute la planète.

Mais à l’aube de son centenaire, le mari d’Elizabeth II passe l’arme à gauche. Ce 9 avril 2021 est un jour sombre pour la monarchie britannique. Et surtout pour son épouse qui l’a toujours eu à ses côtés.

Tout le pays est en deuil national depuis l’annonce du trépas du duc d’Edimbourg. Ce 17 avril, les obsèques du mari de la reine étaient émouvantes pour le monde entier. Mais elles n’étaient pas fastueuses et c’était le souhait du prince Philip en personne. nous vous en faisait pas dans un précédent article, le mari d’Elizabeth II avait tout prévu pour ses obsèques. La reine va devoir réapprendre à vivre seule alors qu’elle est âgée. Et surtout, elle est censée organiser son anniversaire et célébrer cette date pour que le Royaume chante ses louanges. Mais comment avoir le cœur à la fête alors que son époux vient de la quitter ?

La période de deuil nationale prenait fin dimanche 18 avril, à 8 heures précises. Mais Elizabeth II pourrait décider d’allonger cette période pour ce qui la concerne. En effet, la tradition voudrait que l’anniversaire de la reine d’Angleterre ne soit que liesse, chants, danse, défilés et coups de canons tirés. Mais il est aisé d’imaginer qu’elle ne soit pas capable d’avoir la joie au ventre suite aux récents événements.

Une décision qui remet en cause une très ancienne tradition

Pour son anniversaire, celui de ses 95 ans ce 21 avril, Elizabeth II semble tenir à ce que rien de spécial ne se produise. Et pour cause, le deuil de la famille royale ne prendra pas fin avant le jeudi 22. En temps normal, il est de coutume de tirer des coups de canons pour célébrer l’anniversaire de la reine d’Angleterre. 41 coups à Hype Park puis 21 coups depuis la Tour de Londres. Mais ce dimanche, nous vous le confirme, dans la soirée, le ministère de la défense a fait annuler cette tradition pourtant séculaire.

Les britanniques espèrent que la reine pourrait se décider à célébrer son anniversaire plus tard. En effet, en 2016, les célébrations ont attendues la mi-mai pour se mettre en place.

Mais tout porte à croire qu’Elizabeth II se contentera de la visite de ses enfants, et des appels de ses petits-enfants et des autres membres de sa famille. Il faut dire aussi que la pandémie ne permet pas vraiment de coller au thème grandiose de l’événement. En effet, le prochain événement public auquel la reine d’Angleterre assistera est prévu au 11 mai prochain. Elle se rendra à l’ouverture du Parlement, en compagnie de son fils aîné et héritier du trône, le prince Charles. Comme prévu depuis l’organisation des obsèques du prince Philip, Elizabeth II ne se déplacera jamais seule dorénavant. Alors que les temps sont durs à cause de la pandémie, le décès du mari de la reine d’Angleterre ne fait qu’ajouter à la peine du Royaume.