Pierre-Jean Chalençon sort de garde à vue, à cause de l’affaire des dîners clandestins. Il reste remonté face aux critiques à son égard. Quand Sophie Davant évoque son attitude, il prend la mouche !

Les dîners clandestins font la Une des actualités depuis quelques semaines. En effet, des journalistes de la chaîne M6 se sont procuré des vidéos inédites. Il est possible d’y voir et d’y entendre Pierre-Jean Chalençon accueillir ses convives pour des repas illégaux. Car les mesures sanitaires impliquent la fermeture des restaurants, la limitation à six personnes dans un espace privé et le port du masque reste également obligatoire. Sans oublier le couvre-feu à 19 heures. Sous les yeux des journalistes et preuves à l’appui, le spécialiste français de Napoléon s’est rendu coupable de bien des méfaits. Mais, pour da défense, il semble plaider la blague et l’intrusion de journalistes médisants, venus le discréditer. Pourtant les images le contredisent et votre magazine nous ne saurait le nier. Plus il s’exprime dans les médias et plus les médias ont effectivement de quoi faire les gros titres à son sujet.

Les dîners clandestins révoltent les Français, une nouvelle façon de faire ressurgir la fracture sociale

Dernièrement, ce 9 avril, l’ancien acheteur d’Affaire Conclue a été placé en garde à vue pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « soupçon de travail dissimulé ». Le palais Vivienne, son domicile, a également été perquisitionné par la police. Mais en sortant de six heures de garde à vue et de cinq heures d’interrogatoire, il prend le micro de BFMTV à nouveau et explique qu’il a été entendu par les forces de l’ordre et que tout est plus clair. Que cela était plus une audition qu’une garde à vue. Ensuite, il évoque la fracture sociale française, persuadé qu’en raison de sa notoriété cette affaire de dîners clandestins prend des proportions inconsidérées. Il tente alors d’énumérer la liste des personnes et des professions fatalement atteintes par la crise sanitaire.

Décidément, il ne risque pas de se sortir du pétrin de si tôt. Et crier à l’acharnement médiatique tandis qu’il ne cesse de s’exprimer sur le sujet est certainement risqué. Mais Pierre-Jean Chalençon sait concentrer la lumière. Franc, drôle et atypique, il sait qu’il fascine le public et il adore ça. Dîners clandestins ou pas, il va tout tenter pour se faire blanchir, quitte à plonger encore un peu plus profond pour cela. Aussi, il n’a pas hésité à s’emparer de son compte Twitter pour se faire justice. Et c’est le sujet qui intéresse nous et ses lecteurs aujourd’hui. Comprenant que Sophie Davant a fait une déclaration dans les médias, indiquent qu’il s’enfonce, il lui a rendu la monnaie de sa pièce.

Les propos de Sophie Davant sont la goutte de trop pour Pierre-Jean Chalençon ?

Le collectionneur aurait préféré trouver du soutien dans les propos de son ancienne collègue. En effet, l’animatrice d’Affaire Conclue le connaît bien. Dans une interview pour Télé-Loisirs, les journalistes lui posent des questions sur l’affaire des dîners clandestins. Tentant de protéger son collègue tout en évoquant les faits, elle utilise des termes qui ne plaisent pas du tout à Pierre-Jean Chalençon. L’organisateur présumé de dîners clandestins va alors utiliser son compte Twitter pour lui rétorquer une phrase bien sentie.

“À l’époque, je l’avais mis en garde, parce que c’est quelqu’un que j’aime beaucoup, Pierre-Jean. Il a un côté spontané, proche de l’enfance. Du coup, je lui disais toujours : ‘Attention, attention’. Parce que lorsqu’on s’adresse à deux millions de téléspectateurs, on a une vraie responsabilité. On ne peut pas faire et dire n’importe quoi. Et bien, il ne m’a jamais écoutée. C’est aussi simple que ça, il n’en a fait qu’à sa tête”, explique en détail Sophie Davant.

Ensuite, l’animatrice d’Affaire Conclue tient à rajouter qu’elle se sent triste pour son ancien collègue. En effet, elle se dit déçue de la tournure des récents événements. nous souligne qu’elle fait donc référence à l’affaire des dîners clandestins. Car les maladresses s’accumulent de la part de Pierre-Jean Chalençon pour tenter de se justifier.

“C’est quelqu’un qui aurait pu tellement apporter par ses connaissances et sa folie, s’il avait su se gérer. Hélas, je suis triste parce que je trouve qu’il s’enfonce dans des excès qu’il pourrait éviter “.

Pour son renvoi d’Affaire Conclue et pour les proportions que prennent les accusations d’organisation de dîners clandestins, le collectionneur ne pourrait donc finalement ne s’en prendre qu’à lui-même ? Alors, blessé, il rétorque ce tweet à Sophie Davant. Car un article de CNews a repris des éléments de l’interview de l’animatrice d’Affaire Conclue.

“Comme dirait ma grand-mère, les conseilleurs ne sont pas les payeurs… J’adore Sophie, c’est une bonne copine, mais franchement j’observe que quand je suis parti d’Affaire conclue, personne n’a bronché !!! Alors rien à ajouter !!!! Bonjour l’esprit d’équipe, à part Julien.”