Depuis plusieurs semaines, Moundir lutte désespérément contre le virus. Il a échappé de justesse à la réanimation…

Dans le jeu de survie Koh-Lanta, Moundir faisait figure de guerrier. Rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Alors, ses fans sont aujourd’hui aux abois. Car cela fait déjà plusieurs semaines que l’ancien aventurier se débat sans relâche contre le Covid-19.

En mars dernier en effet, Moundir a séjourné à l’hôpital où il a été placé sous oxygène. Heureusement, sa femme l’a toujours soutenu jour et nuit sans relâche. Et dès qu’il l’a pu, il a tenu au courant sa communauté afin de rassurer ses fans. Mais il faut savoir qu’il a frôlé la mort.

Ses poumons atteints à 75% !

“Je m’étais résigné à accepter ma mort après que mes poumons furent touchés à 75% suite au COVID-19 ! Vos prières, votre amour, votre soutien, vos messages du monde entier, me sont parvenus en réanimation grâce à ma femme que j’aime tant …” avait-il fait savoir le 1er avril dernier sur Instagram, accompagné des hashtags “assistance, oxygène, convalescence”.

« Les douleurs post Covid dans mes poumons c’est quelque chose”

Régulièrement, Moundir partage des nouvelles de sa santé sur son compte Instagram. “Jour 32, hier sortie de 30 minutes avec mon frère Wiss, wow je gagne 10 minutes et je prends… La cadence n’était pas celle d’une personne pressée mais plus le fait de vouloir tenir sur mes appuis et d’être fort sur la continuité d’un parcours… Cela fait aujourd’hui 6 jours sans oxygène je suis content mais pour être honnête avec vous mes amis, les douleurs post Covid dans mes poumons c’est quelque chose”, a-t-il ainsi révélé en toute franchise.

Un rendez-vous important

Et la grande nouvelle, c’était son rendez-vous chez son cardiologue. “Lundi je serai chez un grand cardiologue et nous serons fixés sur l’état via l’échographie de mes artères, coeur et poumons… Un rendez-vous important pour la suite de ma convalescence qui va prendre du temps et si tout va bien alors je vais pouvoir retrouver ma femme et mes enfants qui me manquent terriblement. ” a indiqué a le papa d’Aliya, Ali et Aya.

Celui que les téléspectateurs ont également suivi lors de la dixième saison de l’émission “Danse avec les stars” a par ailleurs expliqué se tourner vers un ensemble “d’huile de Nigelle, miel, tisane bio, huiles essentielles“. Mais ses fans trépignaient d’impatience dans l’attente du fameux rendez-vous chez son cardiologue. Et enfin, Moundir a partagé la grand nouvelle.

“Je prends au fond de mes tripes pour remporter chaque jour plus de pas.”
« Day 33 …(je t’aime moi non plus covid) », a-t-il ainsi commencé par écrire. « Ma très chère communauté et team moundir deja 33 jours après hospitalisation post covid avec une rééducation pas facile que je prends au fond de mes tripes pour remporter chaque jour plus de pas , de monter d’escaliers , de marches est cela sans assistance d’oxygène depuis 7 jours ❤️. », a-t-il ainsi détaillé.

Le plus important restait à venir : « Je ressors de mon cardiologue l’un des meilleurs d’europe est le verdicts et tomber après avoir fait l’échographie du cœur qui est au top ✅, un electro-cardiogrammes au top✅ est lui avoir expliquer mes symptômes des douleurs aux poumons 🫁 gauche qui sont continues. Direction le scanner pour être sur est le verdict embolie pulmonaire ( infarctus du poumons gauche avancé) encore 5 jours est c’était critique … »

“Heureux de retourner au combat contre la covid et de rien lâcher .”

Moundir n’en a donc pas fini avec le Covid-19 : « Je repars sur un traitement de 3 mois anti-coagulants, mais je suis heureux de connaître le nom qui me faisais tant souffrir la
nuit. Heureux de retourner au combat contre la covid et de rien lâcher . Je vous aimes ma communauté. », a-t-il en effet conclu.

Heureusement, Moundir peut compter sur une communauté très fidèle qui lui apporte son soutien. Il a en effet reçu des dizaines de messages de la part de ses fans. « Mon papa en a fait 4 mais avant que le covid existe. Dieu merci ça a été pris à temps pour toi et mon papa ne t’inquiète pas. C’est contraignant de prendre les cachets mais d’où tu viens tu dois te dire qu’il y a pire. Je t’embrasse fort ainsi que toute ta famille. », « Tu as pu mettre un nom sur ta douleur. Et un traitement adapté maintenant est mis en place. Force à toi. Le combat ne sera pas évident. Mais tu seras vainqueur avec ta persévérance, ta force et ta foi. »

« C’est ce dont j’ai souffert après avoir contacté ce fichu virus. Embolie pulmonaire.. Bien moins atteinte que toi mais un traitement anti coagulant pendant 6 mois.. Courage à toi », pouvait-on ainsi lire parmi les commentaires.