Jade Lagardère a été jugée le 15 avril pour des faits remontant à 2015. Elle aurait payé 15 000 euros pour obtenir son permis de conduire lors de l’examen.

Jade Lagardère fait couler beaucoup d’encre ses deniers jours dans les médias. Et pour une fois, ce n’est pas pour parler de ses sublimes photos, nombreuses sur les réseaux. Ou encore de son couple atypique avec l’une des plus grandes fortunes françaises. En effet, elle était jugée pour une grave affaire. Sous le coup de la justice, une condamnation fait suite à l’accusation à son encontre. Jade Lagardère niait les faits qui lui sont reprochés mais les la justice estime que certaines preuves sont concordantes. nous vous propose donc de découvrir le détail de son jugement dans la suite de cet article.

Jade Lagardère doit accepter la décision du procureur

L’épouse d’Arnaud Lagardère doit se rendre à l’évidence, elle n’a pas été relaxée par la justice. Pour ses fans, ce sera certainement un choc de la savoir mêlée à une telle affaire. Mais Jade Lagardère ne préfère pas rentrer dans les détails. Sur ses réseaux sociaux, c’est la bonne humeur qui règne. Et pour cause, les fans de la belle n’ont pas l’habitude de la voir mêler à ce genre de faits divers. Ils sont plutôt dans l’optique de l’admirer défiler ou prendre la pose, ou encore de pouvoir l’écouter parler BD dans des interviews.

Pourtant, nous tient ces infirmations du journal Le Parisien. Et les journalistes sont formels, Jade Lagardère passait devant le juge le 15 avril dernier. Il apparaissait qu’en 2015, elle ait corrompu l’agent de son examen du permis de conduite afin de l’obtenir sans efforts. Si la majorité des fans du mannequin refuse de la croire coupable, d’autres sont très déçus. Car c’est une affaire grave que de corrompre les membres d’une telle institution. Sur la route, ce sont des personnes qui jouent leurs vies sans le savoir si ils côtoient des automobilistes sans autorisation de rouler. Et le nombre d’accidents de la route laisse penser que nous avons tous, de près ou de loin, des douloureux souvenirs qui y sont liés.

Sur les réseaux, Jade Lagardère ne fait pas état de cette condamnation récente. Mais elle trouve le temps de partager de la joie et de ravir ses abonnés. En effet, elle dévoilait récemment le tout premier “Reels” avec sa fille sur son compte Instagram. Attendrissantes et éblouissantes, la mère et la fille marquent des points encore une fois auprès des internautes.

Les détails de l’affaire, la condamnation “légère” de l’épouse d’Arnaud Lagardère

Le procureur en charge de cette affaire ne s’occupait pas seulement du cas de la sublime Jade Lagardère. En effet, c’est tout une filière corrompue qui était sur le banc des accusés. Néanmoins, l’épouse d’Arnaud Lagardère continue d’affirmer qu’elle n’a jamais tenté de corrompre les examinateurs du permis de conduire. La justice l’accuse pourtant d’avoir payer 15 000 euros afin de se faire remplacer pendant son examen pratique de conduite. Cependant, c’est son garde du corps qui témoigne pour prendre la faute. Il affirme qu’il a agit de son propre chef, sans que ses employeurs aient connaissance de ses actes, pour donner ce “pot-de-vin” lors de l’examen. Les avocats de Jade Lagardère réussissent ensuite à démontrer que leur cliente a fait l’objet d’une accusation “sans la moindre démonstration d’un quelconque pacte de corruption”.

Les avocats de Jade Lagardère ont donc demandé qu’elle soit relaxée. Mais, comme nous le précisait plus haut, elle a bel et bien été condamnée. En revanche, elle a bénéficié de la clémence de la justice. Car elle n’écope que de 300 jours d’amende à 20 euros. Soit 6 000 euros à régler si elle ne veut pas se voir passer les menottes.

Une chose est certaine, Jade Lagardère ne perd pas le sourire. Que les temps soient doux ou plus difficiles, elle ne perd jamais une journée à avoir le cafard trop longtemps. nous ne peut que constater que c’est aussi cela qui fait sa force auprès de son public. Les 646 000 abonnés du mannequin ne tarissent pas d’éloges sur son rayonnement. Quand elle prend la pose pour partager des clichés d’elle avec ses abonnés, Jade Lagardère fait carton plein. Pas de doutes, elle ne veut véhiculer que du positif sur ses réseaux. Aussi, nous ne risquons pas d’entendre parler de sa condamnation sur son compte Instagram. Le temps est plutôt à la détente, à la joie et au bonheur. Et comme le précisent ses fans, ce sont des choses dont ils ont besoin plus que jamais par les temps qui courent.