Depuis trois ans, Laurent Bignolas réveille les Français en douceur. Enfin, c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’il apprenne cette terrible rumeur. Et son prédécesseur enfonce le cou !

Lorsque le Parisien l’interroge sur son départ, Laurent Bignolas n’est pas au courant ! Pour celui qui l’a précédé, ce n’est pas si bizarre !

Laurent Bignolas sur le départ ?

D’aussi longtemps qu’nous s’en souvienne, Laurent Bignolas a toujours partie du groupe France Télévision. Pour le grand public, la consécration arrive lorsqu’il rejoint Georges Pernoud pour présenter Thalassa. Ce passionné de voyage anime aussi Explô sur France Ô. Après quelques rebondissements assez douloureux, il finit par prendre les manettes de Télématin. Soit, au début le public a du mal à voir partir le présentateur mythique, mais après tout, le changement, ça a du bon !

L’arroseur arrosé ?

Malheureusement, les bonnes choses ont une fin. Selon nos confrères, Laurent Bignolas est en danger. En effet, on ne sait pas comment les journalistes ont eu accès à cette information, mais les choses ont le mérite d’être claires, nettes et précises ! Ils racontent à nos lecteur qu’il “ne manque plus que le tampon officiel de la direction de France Télévisions, qui doit le recevoir et définitivement sceller son sort dans les prochains jours”

Sauf que…interrogé à ce sujet, Laurent Bignolas semble ignorer tout de ce qui se trame dans son dos. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le présentateur de Télématin va réagir avec pragmatisme et philosophie “Si je dois arrêter, ça sera un peu brutal, mais je peux très bien le comprendre.” Comme d’habitude, il va réfléchir avant de s’enflammer pour analyser les choses “Peut-être que j’ai scié la branche sur laquelle j’étais assise ? Je me suis souvent remis en question.” Aussi, il nous avoue avoir été le premier surpris lorsqu’on lui a proposé le poste “Déjà, quand on m’a demandé de succéder à William Leymergie, je leur ai dit : ‘Vous êtes sûrs, je suis la bonne personne ?’ “ Très lucide, il rajoute ce petit détail plein de bon sens “Aucune place ne nous appartient. Il y aura toujours quelqu’un pour nous remplacer. J’ai eu l’impression de rendre service. Je partirai avec le sourire“

Un point de vue intriguant

Il faut dire que celui qui l’a précédé est un vrai monument de la télévision française. Du reste, nos confrères ne s’arrêtent pas là puisqu’ils vont également récolter son point de vue. Tout d’abord, il tient à nous préciser qu’il n’a aucune animosité envers Laurent Bignolas. Lorsque la chaîne lui donné le nom de son remplaçant, ça l’a un peu apaisé dans sa douleur. Les deux hommes se connaissent pour avoir déjà travaillé ensemble. Donc, il estimait que c’était le “bon choix”

Cependant, William Leymergie tient à nous rappeler un petit principe de base. Grâce à son expérience d’animateur de télévision, il sait bien comment les choses se passent à l’intérieur comme à l’extérieur. Est-ce que ce petit pique destiné ses anciens dirigeants ou bien au successeur de Laurent Bignolas ? On ne le saura jamais. Au de ses relations houleuses avec France Télévisions, l’homme reste sur ses gardes “Si vous modifiez un programme comme celui-là, avec plus de 30 ans d’existence, il y a forcément des remous. Il faut être prudent, changer des choses en douceur par petites touches et avec délicatesse”

Certes de l’eau a coulé sous les ponts. Aujourd’hui, Williiam Leymergie se sent bien sur C8. D’ailleurs, il était tellement occupé à préparer son retour à l’antenne qu’il a tiré un trait sur son passé. Donc, il n’a aucune opinion sur le sort réserve à Laurent Bignolas “Je n’ai pas regardé Télématin assez souvent pour savoir d’où vient l’erreur, si erreur il y a et n’étant plus à France 2 depuis 4 ans, je suis le moins bien placé pour en parler” A l’heure actuelle, nul ne sait par qui et quand aura lieu ce changement. En tout cas, c’est l’évidence, la rédaction vous tiendra informé dès qu’elle en sait un peu plus ! C’est promis !