Slimane souhaitait se rendre au Maroc mais malheureusement il semble avoir été refoulé à la frontière. Il semble en effet avoir été victime des dernières mesures gouvernementales prises dans le cadre de la pandémie…

C’est un véritable coup dur pour Slimane. En effet, alors que le chanteur désirait se rendre une nouvelle fois au Maroc, il semble avoir été refoulé à la frontière. Pourtant, l’artiste était encore présent dans le royaume du Maghreb, il y a quelques semaines. Mais visiblement, la situation a changé. L’artiste s’est ainsi vu opposer un refus catégorique de poser le pied sur le sol du pays. nous vous explique tout concernant cette affaire.

Slimane : interdit de rentrer sur le territoire du royaume marocain

Des espoirs qui s’effondrent

Slimane souhaitait ainsi revenir une nouvelle fois au Maroc. En effet, le meilleur ami de Vitaa était encore présent dans ce pays, il y a peu. Il semble d’ailleurs de plus en plus se plaire à Marrakech. Il avait d’ailleurs été aperçu, il y a quelques semaines, dans la ville. Selon plusieurs sources, le chanteur était même prêt à envisager un achat immobilier sur place. Mais apparemment, Le Maroc vient de prendre des dispositions très strictes pour limiter l’accès à ses frontières. Selon toute vraisemblance, il s’agirait du résultat de l’explosion de cas de Covid-19 sur place. Les autorités marocaines auraient ainsi renforcé les mesures permettant aux extra-nationaux de voyager dans le pays.

Une très mauvaise nouvelle pour Slimane, qui souhaitait rejoindre Le Maroc dans l’optique du prochain ramadan. Mais alors qu’il s’apprêtait apprendre son vol depuis la France, le chanteur apprend qu’il devra faire demi-tour. Il partage ainsi sa déception dans une Story Instagram à l’attention de sa communauté. En état d’urgence, sanitaire depuis quelques semaines, le Maroc a donc de nouveau totalement fermé ses frontières. Pourtant jusqu’il y a peu, il était encore possible d’y voyager et de s’y rendre par les airs. Néanmoins, il existerait désormais des autorisations spéciales permettant de se défaire de ses obligations. Des documents dont Slimane ne serait visiblement pas possesseur.

La situation exacte sur place

Si Slimane souhaitait effectivement se rendre auprès des siens, ses espoirs paraissent aujourd’hui bien minces. Mais la situation semble avoir évolué au plus grand regret des touristes et bien sûr des actuels du tourisme marocain. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le Maroc avait effectivement imposé des mesures sanitaires très strictes. S’il était possible de se rendre dans le pays en avion, toutes les liaisons maritimes étaient déjà fermées depuis plusieurs mois. À part les marchandises, aucun passager n’était plus autorisé à embarquer sur les bateaux à destination des côtes marocaines. Des ports d’habitude très fréquentés comme ceux d’Algésiras ou de Tarifa, en Espagne, n’ont plus vu le moindre client depuis presque un an.

Pourtant, les liaisons aériennes étaient maintenues. Pour preuve, Slimane était encore à Marrakech en compagnie de son amie Vitaa il y a quelques semaines. Tout comme un grand nombre d’autres stars aperçus près de la place Jemaa El-Fna durant la saison hivernale en France. Mais aujourd’hui, tout le tourisme marocain est à l’arrêt pour une période indéterminée. Il existe ainsi une stricte limitation des déplacements dans l’ensemble du royaume. Les étrangers sont donc empêchés pour l’instant de rejoindre l’état du Maghreb. Depuis le 30 mars à 23h59, les autorités marocaines auraient ainsi suspendu toutes les liaisons aériennes entre le pays et la France. Des mesures restrictives dont Slimane a visiblement été victime.

Un mois très important pour lui

Slimane espérait en effet pouvoir rejoindre sa famille pour le mois du ramadan. Car celui-ci doit effectivement commencer dans quelques jours. Il se révèle d’une importance capitale pour tous les musulmans. Néanmoins, le chanteur devra visiblement se résoudre à rester en France durant cette période. Une véritable déception pour l’artiste, tout comme pour un grand nombre d’autres personnes désireuses de rejoindre les leurs pour cette semaine consacrée au jeune, à la prière et à l’aumône. Et bien évidemment à la famille.

Mais même en dehors de la période sacrée du ramadan, Slimane aime de plus en plus se retrouver dans le pays duquel ses parents sont originaires. Comme il l’expliquait récemment sur Instagram, il peut retrouver sur place : ” Un peu de bonheur dans ce monde de fous “. L’ancien candidat de The Voice semblait ainsi véritablement se réjouir d’être à nouveau au Maroc. Des espoirs rapidement mis à mal par ces nouvelles mesures restrictives mises en place. Il lui faudra donc s’armer de patience afin de pouvoir retrouver la douceur de vivre et le climat plutôt clément du royaume de Mohammed VI. À moins qu’une dérogation ne lui soit accordée et qu’il trouve enfin une solution pour réaliser ce voyage tant espéré.