On ne présente plus la marque Lidl. Malheureusement, certains escrocs profitent allègrement de sa notoriété pour pirater votre compte bancaire ! nous fait le point sur cette escroquerie qui fait le buzz !

Lidl en marre ! Pas facile de gérer son image lorsque des faussaires se servent de votre célébrité pour voler des potentiels clients.

Lidl dans la tourmente ?

On ne le sait pas toujours, mais Lidl existe depuis les années 30. Seulement, jusqu’à la décennie 70 elle n’était pas aussi spécialisée dans la conception de petit électroménager. En mélangeant promotions alimentaires et électroniques, elle se démarque considérablement de la concurrence. Aujourd’hui, il y a un peu près 11 463 magasins et un peu près un tiers se trouve en Allemagne. Précisons tout de même qu’il y a différents sièges. Après un long passage en Alsace, et plus précisément à Strasbourg, le français vient de poser ses bagages à Rungis. Pour l’anecdote, sachez qu’il y a un plus de 1 000 supermarchés du discounter dans l’hexagone.

Que se passe-t-il ?

Aujourd’hui, on peut accéder aux promotions de Lidl via un catalogue. Diffusé sur le site internet en format PDF ou bien encore en papier directement dans les magasins, on le scrute avec attention. Qui sait, peut-être que d’une semaine sur l’autre, vous allez trouver chaussure à votre pied ? Aussi les clients ont pris l’habitude de se brancher à l’application pour voir les dernières nouveautés. Cependant, des personnes malveillantes ont souhaité tirer profit de ce phénomène discount. De plus en plus de clients ont reçu un mail étrange.

Déguisés sous forme de carte cadeau Lidl d’un montant de cinquante euros, il reprend point par point la philosophie du magasin. À savoir, économiser tout en se faisant un petit kif de temps en temps. Malheureusement, là où le bât blesse, c’est que pour recevoir ce fameux bon d’achat inestimable, il faut répondre à un questionnaire. C’est à ce moment que les faussaires passent à l’action. Ils vont récupérer votre relevé d’identité bancaire et ne vont pas se gêner pour vider votre compte ! Est-ce vraiment utile de préciser que ce fameux chèque, vous n’en verrez jamais la couleur ?

Plus jamais ça !

Si cela vous est arrivé, ne culpabilisez surtout pas. Ce genre de pratiques est malheureusement tellement fréquente que les policiers s’en lassent. En tout cas, passez le message autour de vous. Vous ne le savez peut-être pas, mais peut-être qu’un membre de votre entourage est aussi tombé dans le panneau de ce faux Lidl. Dès lors, la première chose à faire est de contacter sa banque. En lui expliquant calmement la situation, ça devrait passer. N’oubliez pas de faire opposition. Vu qu’ils sont très rapides, quelques opérations devraient malheureusement se produire. Pas de panique, il y a toujours des solutions.

Pour que ce genre d’arnaque Lidl ou autre ne se reproduise plus, nous tient à vous donner quelques conseils. Tout d’abord, on regarde toujours l’expéditeur du mail. Cela peut paraitre futile, mais pourtant ça a tout son importance dans ce genre d’affaire. Dès lors, si vous voyez le moindre caractère suspect, fuyez. Ou bien alors, commencez par mettre ce mail directement dans la corbeille. Puis, il faut absolument que ce fameux courrier devienne mail no grata ! Donc, il y a forcément une option pour le transformer en “courrier indésirable”.

De l’avis de tous les spécialistes, il faut vraiment attention quand une offre parait trop belle pour être vrai. Soit, elles vont utiliser vos données personnelles à des fins commerciales. Soit, elles vont malheureusement pouvoir prendre le contrôle sur votre banque bancaire et se servir. Dernière petite précision, les SMS peuvent également être des moyens d’accéder à votre compte bancaire. Dans ce cas-là, ça s’appelle le ping call. Cette fois, il y a des applications pour bloquer le numéro qui vous envoie des choses étranges. N’hésitez pas à bloquer tout ce qui vous paraît suspect.

En ce qui concerne Lidl, l’enseigne allemande a tenu à s’expliquer sur ce sujet. Elle nous raconte donc qu’elle “a bien fêté nos 30 ans récemment, mais en offrant des bons à gratter en caisse. Quand ce type d’arnaque surgit, on les soumet à notre service juridique pour y mettre fin rapidement” Cher lecteur nous, comme vous pouvez vous en douter, le magasin n’est pas du tout un cas isolé. Donc, ouvrez l’œil et restez sur vos gardes ! Et puis surtout, transmettez le message autour de vous. Rien ne vaut le bouche à oreilles pour arrêter un phénomène de masse.