Marc Lavoine ne s’emporte que très rarement dans “The Voice”. Mais quand il s’énerve, il ne le fait pas à moitié ! Zacharie et Clara Polaire s’en mordent les doigts.

Marc Lavoine s’est retrouvé très embêté lors de la dernière soirée des battles de The Voice. En effet, le chanteur a coaché ses talents avec l’aide précieuse de Benjamin Biolay. Et justement, c’est sur un titre de ce chanteur que deux des talents de l’équipe de Marc Lavoine se sont affrontés. Zacharie et Clara Polaire reprenaient Comment est ta peine ? en duo. Mais leur performance a laissé Marc Lavoine sur sa fin. Il ne s’attendait visiblement pas à autre si déçu par la prestation de ses talents. Soucieux d’être le plus honnête possible et de les faire avancer dans leurs arts, il va donc avouer être en colère et leur tenir un discours que l’on entend rarement dans la bouche de Marc Lavoine.

Marc Lavoine opte pour la sincérité, quitte à blesser et à se mettre en colère

Le chanteur et coach de The Voice est de nature paisible. Il a apparement beaucoup de mal à se mettre ne colère. Pourtant, il ne pouvait pas se taire suite à la prestation de Zacharie et de Clara Polaire. Marc Lavoine l’a jugée décevante bien que les deux talents chantent très bien. En effet, c’est à un nouveau degré qu’ils sont critiqués à présent. Bin chanter ne suffit plus. Maintenant que cette case est cochée, il fallait faire voyager le public et tout miser sur l’interprétation. Or, tandis que la chanson de Benjamin Biolay est comme un film, Marc Lavoine n’a pas réussi à rentrer dedans. C’est ce “détail” qui est essentiel pendant les battles. Les interprétations doivent être impeccables et susciter de l’émotion ! Et d’après un épisode de la Boîte à Secrets, Marc Lavoine ne manque pourtant pas de sensibilité !

Le coach de The Voice n’attendait que cela d’être transporté par ses talents. Mais ils ont manqué le coche et on eu peur de se planter. Le stress a coupé leurs ailes et ils sont donc restés très terre à terre. Marc Lavoine aurait voulu les voir prendre des risques quitte à ce qu’ils se trompent parfois. En effet, il est avéré qu’ils chantent très bien mais ils doivent maintenant prouver qu’ils peuvent transporter leurs audiences. Et visiblement, dans le genre sensible, Marc Lavoine n’est pas le dernier. Il n’aurait pas eu peur de laisser couler ses larmes si il en avait ressenti l’urgence. Alors, il n’a pas non plus peur d’exprimer sa colère et sa déception. Après tout, les talents doivent se perfectionner avec ses conseils. Il doit donc privilégier la sincérité, quitte à dire des choses qui peuvent faire mal.

Des critiques rudes mais justifiées ?

Tous les membres du jury votaient pour décider qui de Zacharie ou de Clara Polaire continuerait l’aventure. Pourtant, tous les deux ont été décevants d’après Marc Lavoine. Même les autres membres du jury n’ont pas franchement été convaincus. En effet, ils en attendaient tous beaucoup plus de ces deux artistes talentueux. Vianney, Florent Pagny et Amel Bent tombent d’accord avant que Marc Lavoine détaille ses critiques. Tous ont trouvé ce duo beaucoup trop sage et “mou du genou”.

Marc Lavoine se dit alors “en colère”. Vianney rappelle aux candidats qu’ils doivent se libérer pour perte de vrais artistes. De même, Florent Pagny et Amel Bent estiment que Zacharie et Clara Polaire sont restés trop prudents et ont manqué de panache. face à e manque d’énergie, Marc Lavoine est consterné. Il tente de ne pas se montrer trop dur pour autant. Il n’oublie pas que c’est un exercice terriblement délicat. Cependant, si il s’énerve ainsi, c’est qu’il sait pertinemment que ses talents valaient beaucoup mieux que ça. Finalement c’est Clara Polaire qui continue l’aventure. Marc Lavoine la choisi car elle monte plus haut dans les aigus et qu’elle a réveillé un peu la prestation. Mais beaucoup de travail attend la jeune femme.

Plus les épisodes vont se suivre et plus les coachs de The Voice seront sévères avec leurs talents. En effet, il faudra réussir à les départager pour qu’il n’en reste qu’un. Alors, ils seront tous encouragés à donner le meilleur d’eux-mêmes et à prendre des risques. Pas question de jouer la sécurité dans ce concours de grande ampleur. Des millions de téléspectateurs attendent d’en prendre plein la vue et les oreilles ! Marc Lavoine leur aura bien fait comprendre l’enjeu en montant le ton.