Comme de nombreux artistes, Pascal Obispo ne pouvait pas se taire en entendant les propos de Fabien Lecœuvre. Le chanteur rétorque très violemment, et à raison selon les internautes.

Pascal Obispo fait partie d’une génération de chanteur qui a de la bouteille. On aurait naïvement pu croire qu’il puisse acquiescer le discours de ce “vieux beau” qui estime que les seules véritables stars de la chanson doivent avoir un physique parfait. Mais pas du tout ! Pascal Obispo trouve inadmissibles les propos tenus par Fabien Lecœuvre. Il critique plusieurs artistes et invalides leurs physiques comme si il avait les critères et le compas parfait pour déterminer ce qui fait vendre des disques et des magazines. Heureusement, personne n’écoute de la musique parce que l’artiste est physiquement à son goût. Les oreilles n’ont pas d’yeux aux dernières nouvelles. Mais Fabien Lecœuvre semble persuadé de ce qu’il avance et en fait part avec une suffisance déconcertante. Pascal Obispo va donc le démolir dans un post Instagram mais ce n’est pas le seul qui va le trouver “à vomir”;

Pascal Obispo rejoint les artistes qui démolissent Fabien Lecœuvre et ses propos indécents

Fabien Lecœuvre est un chroniqueur spécialiste de la chanson française. À la radio ou à la télévision, il est présent sur la scène médiatique française pour donner son avis en tant qu’expert. Auteur, il partage également son opinion dans des ouvrages spécialisés. Depuis 2016, le public peut régulièrement le retrouver sur C8, non loin de Cyril Hanouna. Dans TPMP, il est l’un des chroniqueurs ponctuels. Sur Europe 1 surtout, il est éditorialiste. Mais depuis cette affaire qui date de moins d’une semaine, Fabien Lecœuvre est persona non grata sur les ondes.

En effet, interviewé sur la web radio indépendante Arts-Mada, il a tenu des propos absolument choquants. Selon lui, les artistes devraient être très beaux pour vendre. Le talent semble secondaire et devrait œuvré dans l’ombre de personnalités séduisantes. Plusieurs artistes en prennent pour leur grade et permis eux, Hoshi, une jeune femme qu’il qualifie d’effrayante. Il répète aussi que personne ne pourrait accrocher un poster d’elle dans sa chambre. Dès le lendemain de cette interview, Fabien Lecœuvre se voit suspendu de son poste sur Europe 1.

La Toile s’indigne depuis son discours honteux. Des anonymes et des personnalités publiques relaient ce message et précisent qu’elles veulent en effet un poster de Hoshi dans leurs chambres. Pascal Obispo est l’une des centaine de voix qui s’élèvent pour faire taire ce chroniqueur et lui faire réaliser le grave problème qui se tient dans ces propos. Critiquer ainsi le public des gens est tout simplement honteux et odieux. Et certaines réactions valent le détour. Toutes les personnalités et les anonymes qui lèvent leur bouclier pour défendre Hoshi et faire taire ce personnage ne manquent pas d’originalité ni d’imagination pour lui faire réaliser son dérapage.

Ce genre de discours est voué à disparaître, les artistes se défendent avec l’aide du public

Hoshi n’avait pas attendu ce levé de bouclier salvateur pour réagir violemment aux propos de l’ancien chroniqueur de TPMP. En effet, elle lui avait dit qu’il était “à vomir” et derrière elle, tout le monde lui a emboité le pas.

L’éditorialiste a tenté de s’excuser mais rien n’y fait, il est complètement à côté de la plaque. En présentant ses excuses, il en remet une couche pour se justifier et cela ne passe pas du tout. Pascal Obispo bouillonnait certainement déjà dans son coin à ce moment là.

Après cela, Pascal Obispo ne tenait plus du tout et devait lui aussi y aller de son analyse. Il s’est donc défoulé sur Fabien Lecœuvre.

“Pardon mais je ne peux pas laisser passer. Au début tu réécrivais à la tv et dans tes livres, et de manière plus qu’approximative les histoires des artistes et de leurs chansons ! Et ça nous fatiguait tous ! Aujourd’hui tu veux assassiner la beauté !? T’es sérieux là ?!” écrit-il dans la légende de sa publication Instagram.

“Respect et soutien à Hoshi. Une magnifique artiste.” ajoute Pascal Obispo.

Depuis tout ce scandale continu de s’ébruiter. Et l’éditorialiste à réitérer ses excuses, cette fois platement et en demandant pardon pour ses propos lamentables. À voir si Hoshi, Pascal Obispo et les autres vont accepter de lui pardonner.