La jeune femme a décidé d’abandonner son poste de présidente du lycée Autrement, un an après son ouverture.

Comme peuvent nous l’expliquer nos confrères de Challenges, Tiphaine Auzière a décidé de faire un changement complet dans sa vie professionnelle. La fille de Brigitte Macron ne veut plus être dans l’éducation, elle veut tracer son propre chemin. La rédaction nous va vous dire ce que la jeune femme veut faire exactement. Vous êtes prêts pour tout savoir ?

Tiphaine Auzière dans les pas de sa maman

En 2020, Tiphaine Auzière avait décidé de suivre les pas de sa maman au niveau de l’éducation. Si la jeune femme est avocate de profession, a tout de même voulu s’impliquer au niveau éducatif. Ainsi, elle a ouvert le lycée Autrement, dans le 16ème arrondissement de Paris. Cet établissement était expérimental puisqu’il permettait à certaines personnes de passer le Bac en deux ans au lieu de trois. La troisième année servait, elle, à la préparation de l’avenir : “J’ai d’abord pensé à mes enfants, il n’y a pas d’excellents établissements autour de chez moi…” expliquait-t-elle tout d’abord.

Comme on pouvait lire sur le site internet de l’école, le rôle de Tiphaine Auzière était “de contribuer à la réduction des inégalités sociales à l’école et à la lutte contre la fracture territoriale“. Une façon d’aider les personnes à retrouver le plaisir de l’enseignement. D’ailleurs, la création de cet établissement privé était une initiative de la jeune femme : “Je trouve dommage de voir fuir des talents et des potentiels alors qu’il y a tellement de challenges et d’enjeux. D’où l’idée de créer un lycée d’excellence, innovant, accessible à tous, empreint d’humanisme“.

Une nouvelle carrière pour la belle-fille d’Emmanuel Macron

En ouvrant cet établissement, elle a évidemment pensé directement à sa maman. D’ailleurs, dans l’élaboration de son projet, elle a demandé l’avis à Brigitte Macron : “Nous en parlons beaucoup ensemble, et je continuerai à le faire au fur et à mesure du développement du projet”. Finalement, quelques mois après son ouverture et avant même la fin de l’année scolaire, Tiphaine Auzière a décidé de quitter le lycée Autrement et de laisser son poste de présidente. Une décision pas facile à prendre, mais qui était important pour la nouvelle carrière de la belle-fille d’Emmanuel Macron.

Comme vous le comprenez donc, Tiphaine Auzière a décidé de céder la direction du lycée Autrement. En effet, la belle-fille d’Emmanuel Macron, qui est avocate spécialisée en droit des affaires a terminé une formation à Sciences-Po, un certificat administrateur de société, et a donc décidé de se concentrer sur ses nouvelles ambitions. Pour le moment en tout cas, nous ne savons comment la jeune femme compte mettre son certificat d’administratrice de sociétés en pratique. Mais ne vous inquiétez pas, la rédaction nous sera là pour vous le dire dès que nous avons des nouvelles.

Brigitte Macron poursuit les ouvertures de ses établissements

Si Tiphaine Auzière a pris la décision de quitte l’enseignement, Brigitte Macron de son côté, poursuit son ambition. En effet, l’institut des Vocations pour l’Emploi (école pour décrocheurs) créé en 2019 par la Première dame, fait des petits. Après l’ouverture de celui de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, un autre LIVE vient d’ouvrir à Valence, dans la Drôme. Pour que vous sachiez de quoi on parle exactement, la rédaction nous peut vous dire que cette école s’adressera aux adultes (plus de 25 ans) sans formation qui ont envie de mener à bien un projet professionnel, mais n’ont pas accès à l’emploi. Ces derniers bénéficieront notamment de cours de maths, de français, de numérique, d’anglais, de culture générale.

Pour les accompagner, une vingtaine d’enseignants ont été recrutés. Brigitte Macron, elle, donnera un cours de littérature par mois, et se rendra chaque semaine au Live pour suivre le projet pédagogique avec les enseignants. Pour créer le Live, la première dame s’est notamment inspirée des 48 écoles de la deuxième chance animées par la Fondation Édith Cresson et des huit écoles de cuisine du chef Thierry Marx, ouvertes aux jeunes adultes inscrits à Pôle emploi. Nous à la rédaction nous, on trouve que ce genre d’établissement est super. Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires. On compte sur vous.