Depuis deux décennies, Loft Story a ouvert la voie aux autres émissions de télé-réalité. Cependant, tous n’ont pas pris des chemins identiques. Retour sur le parcours de ces deux candidates aux caractères et trajectoires totalement opposés.

À l’approche du vingtième anniversaire de Loft Story, nous revenons sur le parcours de ces deux participantes pas comme les autres.

Loft Story, tout les oppose !

Depuis sa première apparition à la télévision, Loana est au centre de toutes les attentions. En effet, durant la première aventure Loft Story, on ne voit qu’elle. Les spécialistes analysent ses moindres faits et gestes. En devenant la grande gagnante de ce jeu, on ne va pas lui laisser sa chance de trouver le repos. Comme si elle voulait rentrer dans leur jeu, elle va accumuler les excès quitte à se perdre en cours de route.

Une émission que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître

Lorsque Loft Story débute, c’est l’effervescence dans l’opinion. À l’époque, on ne connait rien de ce genre télévisuel. Pire, on a déjà peur avant même que le programme commence. Et même si les sociologues sont contre, ils vont tout de même analyser l’émission et la personnalité des candidats dans les moindres détails. Si vous interrogez la génération qui l’a vécu en direct, elle pourrait vous citer leurs noms sans se tromper. C’est dire à quel point ils sont ancrés dans la conscience collective.

Certes, si on y regarde de plus près, on se réalise qu’il y a certains clichés dans Loft Story. La jolie blonde tombe amoureuse du Don Juan. Ce dernier va la faire souffrir pendant toute la première saison, et même au-delà si en croit ceux qui les ont côtoyé. Contre toute attente, un couple solide va se former. Il s’agit de Julie et Christophe. Personne n’aurait parié un euro sur eux. Et pourtant, l’émission de Benjamin Castaldi aura eu au moins ce mérite ! En exclusivité, nos confrères ont rencontré la mère de famille. Elle va nous donner des informations incroyables sur Loana !

Ce secret bien gardé

Certes, les deux amoureux ont construit leur histoire d’amour loin des caméras et de la presse. De nature discrète, il n’était pas question que des photos ou vidéos circulent dans les médias. Ils ne l’auraient pas supporté. Il en va même de même pour la scolarité de leurs deux enfants. Pourtant, ce nous ignorait, c’est qu’ils se manifestaient régulièrement auprès de la gagnante de Loft Story.

Lorsqu’elle apprend que Loana essaie d’en finir avec la vie, elle essaie de la raisonner comme elle peut. Mais pas évident de le faire. Entre elles, c’est une belle amitié teintée de quelques contradictions que Julie va mettre au jour “ Elle m’apprécie beaucoup, je pense que j’ai ce côté un peu maman qu’elle apprécie et ce côté terre à terre. Le fait aussi que j’ai construit ma vie. On en parle et elle me dit : “J’aurais aimé pouvoir construire la même chose” Il y a de la jalousie dans l’air ?

Ce paradoxe qui la hante

Est-ce que Julie a compris ce qui se tramait en coulisses chez Loana ? La femme du second gagnant de Loft Story va briser le silence comme jamais. D’abord gênée de balancer les choses de cette manière, elle finira par nous décrire une Loana totalement contradictoire “Ça m’embête de dire ça (…) il y a une ambivalence entre la force qu’elle pourrait avoir pour justement rebondir sur quelque chose de plus sain et en même temps, elle est totalement attirée, aspirée par cette spirale de la notoriété qui lui permet aujourd’hui d’exister. Elle est dans un étau et c’est très compliqué pour elle.” C’est le côté un peu ombre et lumière. Le diable et l’ange. C’est super dur !”

Le pire, c’est que la concernée le sait. “Elle a 40 ans aujourd’hui, on ne peut pas tout changer du jour au lendemain et aller vers autre chose qui est à l’inverse de ce qu’on a vécu. C’est quasiment impossible ! Ou alors il faudrait vraiment qu’elle ait un tuteur ou quelqu’un qui l’oblige.” Certes, les mots de l’ancienne de Loft Story sont durs. Or, nous sait qu’ils proviennent de celle qui l’a connu à ses débuts et qui l’a vu s’écarter du bon chemin.

Pour autant, Julie et Christophe ne lui fermeront jamais la porte au nez. Julie se justifie de la manière suivante. “Je lui ai envoyé des messages vocaux pour échanger avec elle et dire qu’on était là et on le sera toujours. C’est une certitude !” Au moins, la finaliste de Loft Story sait qu’elle a un point de chute pour se mettre “au vert” !