C’est un défi majeur auquel de nombreux parents tentent de répondre depuis plusieurs années. Et les temps à venir ne vont pas aller en s’arrangeant… En effet, les dérives et dangers en ligne, sur les réseaux sociaux et sur le web, sont de plus en plus présents dans la vie des jeunes, qu’ils soient enfants ou adolescents. Et pour Emmanuel Macron, c’en est trop : le chef de l’État veut donc lancer un « laboratoire » contre toutes les menaces qui peuvent exister.

Emmanuel Macron s’engage pour la protection des enfants

Internet est malheureusement le lieu de toutes les dérives. En ligne ou sur les réseaux sociaux, tous types de contenus sont malheureusement disponibles même si les plateformes tentent par tous les moyens d’instaurer des règles. Pour autant, les dérives et dangers persistent notamment vis-à-vis des plus jeunes et des adolescents. Un constat qui a poussé Emmanuel Macron, lui-même, à agir.

En effet, le chef de l’État, à l’occasion du Forum de Paris sur la paix qui aura lieu ce samedi 12 novembre, a souhaité lancer le projet d’un « laboratoire pour la protection de l’enfance ». À l’image du travail réalisé pour prévenir et anticiper les dérives en ligne liées au terrorisme, Emmanuel Macron veut agir dans ce sens pour permettre à tous de connaitre les meilleures manières de protéger les enfants des risques qui se présentent à eux.

Mieux protéger les enfants

« Il faut identifier les bonnes façons de réguler et de mieux protéger nos enfants en ligne », a ainsi confié Emmanuel Macron au sujet de ce laboratoire qu’il souhaite lancer. Accompagné, notamment, de son épouse Brigitte et d’autres chefs d’États, le président français souhaite, par exemple, « mieux vérifier l’âge des utilisateurs », ou encore « stopper les prédateurs sexuels ».

Pour rappel, de trop nombreuses affaires, aussi tristes soient-elles, surviennent sur les réseaux sociaux contre des enfants. Emmanuel Macron souhaite donc voir le sujet progresser rapidement, d’où son implication personnelle !